Retour

Des centaines de contraventions pour un problème de signalisation dans Rosemont-La Petite-Patrie

La piste sera dorénavant ouverte toute l'année, alors que la saison se terminait habituellement le 15 novembre.

Des panneaux de signalisation seront modifiés en fin de semaine, mais, entre-temps, des centaines d'automobilistes ont reçu des contraventions pour ne pas avoir garé leur véhicule correctement.

L'interdiction de stationner en retrait de la piste aura donc été en vigueur à peine quelques jours, mais assez pour que des centaines d'automobilistes reçoivent des contraventions.

Le responsable du vélo au sein de l'administration Coderre, Marc-André Gadoury, blâme l'arrondissement de Rosemont-La Petite-Patrie pour ne pas avoir agi assez rapidement et ne pas avoir participé aux discussions à ce sujet depuis juin. « Rosemont, qui est un joueur majeur qui se dit pour la mobilité active, mais qui ne s'est pas présenté à nos rencontres de déneigement qu'on a eues en juin, en septembre. Plus récemment, quand on a demandé à la direction des travaux publics de l'arrondissement d'effectuer les changements, c'est là qu'ils ont compris l'importance de ce nouveau lien nord-sud quatre saisons pour les cyclistes », explique M. Gadoury.

La réplique, cinglante, est venue du maire d'arrondissement François Croteau, du parti Projet Montréal. Celui-ci affirme que la décision date de quelques jours à peine.

« Rosemont-La-Petite-Patrie a appris officiellement que la piste allait être ouverte tout l'hiver dans le journal Métro, a-t-il lancé. Ce n'est pas la Ville de Montréal, c'est le journal Métro qui a appris à la directrice de l'arrondissement que la piste allait être ouverte. Tout ça est un fiasco, c'est de l'improvisation et je pense que M. Gadoury a un examen de conscience à faire sur son travail de conseiller dans ce domaine. »

François Croteau invite les automobilistes visés à contester leurs contraventions et prévient les cyclistes que l'arrondissement n'a pas l'équipement nécessaire pour bien déneiger la piste cet hiver.

Avec les informations de Benoît Chapdelaine

Plus d'articles