Retour

Des clés Bixi disparues puis retrouvées chez Poste Canada

Plusieurs dizaines de citoyens et abonnés du service de vélopartage Bixi ont eu la mauvaise surprise de recevoir ces derniers jours une enveloppe dans laquelle la clé nécessaire pour utiliser ce vélo était manquante. L'entreprise a finalement trouvé l'origine du problème et se veut rassurante.

Un texte de Romain Schué

Mardi, une résidente de Rosemont–La Petite-Patrie a eu la désagréable surprise de découvrir, dans sa boîte aux lettres, une enveloppe colorée envoyée par Bixi, coupée avec minutie sur l’un de ses côtés.

À l’intérieur, un simple dépliant, expliquant comment activer la clé qui devait lui permettre d’utiliser l'un des 6250 vélos situés dans 540 stations montréalaises, alors que vient de s'ouvrir la nouvelle saison de ce service qui fête cette année ses 10 ans.

Pensant à un vol, elle s’est alors empressée de contacter son poste de quartier, mais aussi le service à la clientèle de Bixi, qui n’a pas été surpris d’entendre cette histoire.

Comme cette Montréalaise, de nombreuses personnes ont contacté ces derniers jours l’organisme pour narrer une mésaventure similaire.

Des enveloppes déchirées par un système mécanique

Il n’y aurait cependant pas de vols massifs ni de réseau de contrebande de clés Bixi. « On vient de recevoir une enveloppe de Poste Canada, avec 23 clés à l’intérieur », raconte Monique Hébert, directrice du service à la clientèle de Bixi.

Ces clés, explique-t-elle, auraient déchiré les enveloppes lors de leur passage dans le système mécanique des services postaux. La faute, insiste Bixi, à des enveloppes exceptionnellement peu fournies.

« Par le passé, on mettait aussi une carte avec la liste des stations. Mais maintenant, on réfère les clients vers l’application mobile. Donc la clé était placée différemment cette année », indique le directeur des communications, Pierre Parent.

Aux dernières nouvelles, Poste Canada aurait ainsi trouvé 23 clés dans ses locaux, par terre, avant de les renvoyer à Bixi.

Pas d’envois sécurisés

Ce mercredi, Monique Hébert s’est rendue à Poste Canada « pour voir comment était traité le courrier ». Cette dernière a opté pour une nouvelle stratégie, pour l’envoi « de milliers de clés » réservées aux abonnés.

« Désormais, on va mettre la clé directement à l’intérieur du dépliant pour éviter qu’elle ne glisse et ne déchire l’enveloppe », reprend-elle.

L’envoi de ces clés à travers un courrier sécurisé ou dans du papier bulle reste néanmoins exclu en raison des coûts. « Je ne veux pas générer de frais supplémentaires à un OBNL si cela n’est pas nécessaire », précise-t-elle.

Même en cas de vol, ces clés, assure Bixi, ne peuvent être utilisées par une tierce personne. Chaque citoyen doit, après réception, l’activer en entrant des renseignements personnels.

Plus d'articles