Retour

Des climatiseurs enfin installés dans un CHSLD de Montréal

Alors que des personnes handicapées de Montréal ont dû attendre un mois l'installation d'un climatiseur, le Conseil pour la protection des malades réitère sa demande pour que la climatisation soit fournie gratuitement aux résidents des Centres d'hébergement de soins de longue durée (CHSLD).

Le fournisseur qui, le mois dernier, devait installer des appareils dans des chambres du CHSLD Paul-Émile-Léger ne s’est rendu sur place que mardi, alors qu'un épisode de canicule frappe Montréal.

Dimanche soir, il faisait 32 degrés dans la chambre d'un des résidents et personne ne savait encore quand les climatiseurs seraient installés.

« Quelle honte! Je suis estomaqué d'entendre ça aujourd'hui. Je retiens mes mots, parce qu'on va perdre du monde, et ça, c'est à cause de cette négligence. C'est de la maltraitance crasse », fulmine Paul Brunet, président du Conseil pour la protection des malades.

Le CHSLD Paul-Émile-Léger, qui héberge des personnes lourdement handicapées au cœur du centre-ville de Montréal, ne possède pas de climatisation centrale.

Depuis quelques années, des climatiseurs portatifs sont installés aux fenêtres des chambres. Ceux qui sont les plus malades n'ont rien à débourser, mais les autres doivent payer 250 $ pour avoir droit à un peu de fraîcheur pendant l'été.

Les espaces communs, eux, sont climatisés.

Le centre Paul-Émile-Léger est le dernier des 17 centres d'hébergement du CIUSSS à recevoir ses climatiseurs.

« Aussi important que le chauffage en hiver »

Paul Brunet trouve « honteux » que des patients doivent payer pour avoir la climatisation dans leur chambre.

« Beaucoup de gens n’ont pas les moyens de payer. On parle d’environ 250 $ par mois », dit-il. Il ajoute que la climatisation devrait faire partie du coût de l’hébergement en CHSLD partout au Québec. « C’est aussi l’important pendant l’été que le chauffage en hiver », affirme-t-il.

Quant au ministre de la Santé Gaétan Barrette, il a affirmé que tous les résidents de CHSLD « ont le droit d’avoir la climatisation dans leur chambre et qu’ils ont le droit de la faire installer ».

En entrevue au micro de Sébastien Bovet à 24/60, le ministre a aussi dit qu'un CHSLD peut louer des appareils aux résidents.

Il a aussi convenu que la canicule n'a pas le même impact à Sherbrooke, à Québec ou à Montréal. « Montréal a la problématique des îlots de chaleur, c’est très humide. […] Je pense qu’une attention particulière doit être portée à la grande région de Montréal », a admis le ministre Barrette.

Avec des informations de CBC et d'Alexandre Touchette

Plus d'articles

Vidéo du jour


Les 10 meilleures destinations vacances lorsqu'on est végane





Rabais de la semaine