Retour

Des consultations publiques sur le projet de Cité de la logistique

L'administration du maire Denis Coderre accordera finalement un mandat à l'Office de consultation publique de Montréal (OPCM) pour qu'il évalue le projet de Cité de la logistique, dans un secteur en bordure du port de Montréal, dans le sud-est de la métropole.

Le maire de l’arrondissement de Mercier-Hochelaga-Maisonneuve, Réal Ménard, a confirmé la nouvelle.

Ce projet, qui prévoit la décontamination et la reconversion de terrains industriels couvrant 75 hectares, suscitait les inquiétudes de résidents du secteur quant au bruit, à la pollution et à la congestion que pourraient entraîner les opérations.

Insatisfaits d'une rencontre publique tenue le 28 janvier dernier, ces citoyens avaient lancé une pétition pour réclamer des audiences de l’OPCM.

La semaine dernière, le conseil d'arrondissement de Mercier-Hochelaga-Maisonneuve avait déposé un avis de motion pour baliser le développement de la Cité de la logistique.

Toutefois, un promoteur, Ray-Mont Logistiques, une société spécialisée dans le transport de légumineuses et de céréales, avait déposé une demande de permis la semaine précédente, si bien que son projet échappait aux nouvelles règles.

L’arrondissement complétera d’abord son propre Plan d’implantation et d’intégration architecturale, dans le cadre duquel une journée de consultation est prévue, le 23 mars prochain. Par la suite, le comité exécutif de la Ville de Montréal donnera un mandat à l’OPCM pour d’autres consultations.

Située en bordure du port de Montréal, à l'est de Viau, près de la rue Notre-Dame Est, la Cité de la logistique doit accueillir des entreprises de manutention et d'entreposage de marchandises. Ses promoteurs affirment qu’elle permettra de créer de nombreux emplois.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Les glucides mettent-ils notre santé en jeu?





Rabais de la semaine