Retour

Des heures de visite plus élastiques dans certains hôpitaux

Pendant des années, les hôpitaux ont été stricts à l'égard des heures de visite, pour ne pas déranger les malades et les soignants ou encore pour limiter la transmission d'infections. Des établissements, dont l'Hôpital Notre-Dame et le CUSM, à Montréal, voient maintenant des avantages à permettre aux proches d'être au chevet d'un patient, même la nuit.

Seulement le tiers des hôpitaux canadiens le permettent, révèle un sondage mené par un organisme pancanadien, la Fondation canadienne pour l'amélioration des services de santé, qui les encourage les établissements à être plus accommodants.

Anne-Louise Despatie a constaté ce que cela pouvait apporter aux patients.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine