Retour

Des milliers de Canadiens soulignent la Journée internationale du cannabis

Le jour même où la ministre de la Santé du Canada annonçait le dépôt, au printemps 2017, d'un projet de loi visant à légaliser la marijuana, diverses manifestations ont eu lieu à travers le pays afin de souligner la Journée internationale du cannabis.

Cet événement, qui est appelé « 4-20 » en anglais parce qu'il se tient tous les 20 avril, a été créé dans les années 1970, en Californie.

À Vancouver, des milliers de personnes se sont rassemblées sur la plage Sunset.

La régie de la santé Vancouver Coastal (VCH) a demandé aux organisateurs du rassemblement d'empêcher la vente de cette drogue aux mineurs. C'est que l'an passé, comme l'a rappelé la médecin-chef du VCH, Patricia Daly, une centaine de personnes avaient été admises à l'hôpital parce qu'elles avaient consommé trop de cannabis.

À Montréal, quelques milliers de personnes se sont regroupées aux abords du mont Royal afin de « célébrer la plante », soit la marijuana. Parmi elles se trouvaient de nombreux jeunes, mais aussi des couples âgés, le tout dans une atmosphère calme.

À Ottawa, pareil rassemblement a eu lieu également jusqu'à ce que la Gendarmerie royale du Canada (GRC) disperse les manifestants.

Pendant ce temps, dans les couloirs du parlement, un journaliste a saisi l'occasion pour demander au ministre des Affaires étrangères du pays, Stéphane Dion, s'il avait « fumé du "pot" dehors ». Et le ministre de répliquer du tac au tac : « Une fois on m'a demandé ça et j'ai répondu : "Je ne m'en rappelle pas, j'étais trop paqueté" ».

Avec les informations de Jacques Bissonnet

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine