Retour

Des oiseaux qui jouent de la guitare au Musée des beaux-arts de Montréal

Après s'être consacrés au chant, les oiseaux se sont mis à la guitare. C'est l'impression que donne la nouvelle installation du Musée des beaux-arts de Montréal, dans laquelle un collectif d'oiseaux offre une performance rock en direct.

L'insolite dispositif musical met en scène quelque 70 diamants mandarins, originaires d'Australie, qui, en se perchant sur l'une des 10 guitares et des quatre basses électriques branchées à des amplificateurs, produisent des mélodies.

Pour apprécier cette mélodie improvisée, les visiteurs sont invités à circuler dans cette volière géante, installée dans le Carré d'art contemporain du musée.

Cette installation, imaginée par l'artiste visuel et musicien français Céleste Boursier-Mougenot, utilise 10 guitares Gibson Les Paul et quatre basses Gibson Thunderbird accordées à vide qui produisent une œuvre éphémère déterminée par le passage des visiteurs.

from here to ear a été créée au MoMA PS1 de New York en 1999. Depuis, différentes œuvres, sous le titre générique de from here to ear, ont été exposées, notamment à Paris, à Milan, et à Brisbane.

« L'exposition s'inscrit dans la logique de notre programmation, au carrefour des arts et de la musique, explique la directrice et conservatrice en chef du MBAM, Nathalie Bondil. Voilà une autre première [canadienne] pour le musée, qui se transforme pour l'occasion en volière musicale avec... de vrais oiseaux! Saluons leur performance collective... »

Originaire de Nice, Céleste Boursier-Mougenot vit et travaille à Sète. Son travail se situe donc au croisement des arts visuels et de la musique expérimentale. Depuis quelques années, il a étendu sa pratique à la chorégraphie, incorporant des objets en mouvement à ses installations.

from here to ear v.19 est présentée au MBAM, du 25 novembre au 27 mars 2016.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine