Retour

Des ossements humains découverts dans le mur d'une maison de Westmount

Un entrepreneur en construction a découvert, la semaine dernière, des ossements humains – possiblement ceux d'un jeune enfant – dans le plafond du sous-sol d'une vieille maison qu'il rénovait dans la rue Victoria, à Westmount.

Les ossements ont été retrouvés emmaillotés dans des journaux sur lesquels aucune date de parution précise n’est décelable, mais où l'on peut lire un texte qui traite de l’époque où Maurice Duplessis dirigeait la province.

Maurice Duplessis a dirigé le gouvernement du Québec de 1936 à 1939 et de 1944 jusqu'à sa mort, en 1959.

La découverte des ossements suscite de nombreuses questions auxquelles l’anthropologue Guy Gauthier, spécialisé en anthropologie judiciaire, estime être en mesure de fournir quelques réponses.

« On peut déterminer l'identité, le sexe et l'âge de l'enfant au moment du décès et depuis combien de temps il est décédé. On peut aussi prélever l'ADN et le comparer avec ceux des anciens propriétaires de la maison », a expliqué M. Gauthier à ICI Radio-Canada Première.

Les ossements en disent aussi long sur la cause du décès. « S'il est mort très jeune et que l'on ne retrouve aucune trace de traumatisme, il peut être mort à la naissance. Aussi, l'os du cou, s'il est brisé, ça peut être un signe d'étranglement ou de strangulation », ajoute Guy Gauthier.

L'environnement donne aussi plusieurs indices sur le décès, c'est pourquoi le travail sur le terrain est nécessaire dans ce genre de situation.

Les enquêteurs de la section des homicides du Service de police de la Ville de Montréal ont pris le dossier en charge et tenteront d’élucider les circonstances entourant la mort du bambin.

Le couple qui habite la maison l’a achetée en 1978.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine