Retour

Des personnes itinérantes de Montréal sur une scène d'opéra

Des personnes en situation d'itinérance, ou qui l'ont été, se retrouveront sur scène avec la soprano Marie-Josée Lord, dans le projet Opéra de rue, le 15 mai 2017 à la Cinquième Salle de la Place des arts à Montréal.

« Ces gens qui sont dans la rue ont des histoires qui dépassent l'entendement. C'est juste qu'on ne les écoute pas », indique Marie-Josée Lord, la porte-parole d'Opéra de rue, un projet qui est le fruit d'une collaboration entre l'organisme Le Sac à Dos et l'Opéra de Montréal.

La création de cet opéra se déroule en trois actes. Dans le premier, les personnes qui ont vécu l'itinérance seront initiées à la création d'un opéra (histoire, chant, mise en scène, scénographie, régie, livret et musique). Au cours du deuxième acte, ils participeront à la réalisation d'une œuvre courte.

Le troisième acte présentera le résultat en situation réelle. Si elles le désirent, les personnes itinérantes pourront se joindre à l'équipe de scène ou comme figurants, choristes ou même solistes lors du concert.

La médiatrice culturelle Claudia Bilodeau et une équipe de professionnels des arts de la scène encadreront les participants. L'équipe est formée du poète José Acquelin, du compositeur Éric Champagne, de la metteure en scène Martine Beaulne et de la scénographe Danièle Lévesque.

L'Ensemble Arkéa, dirigé par Dina Gilbert, assurera l'accompagnement musical de l'opéra.

Un documentaire racontant l'expérience sera également tourné.

Nicole Blouin, coordonnatrice des activités de communication et de collecte de fonds du Sac à Dos explique que « l'importance de ce projet est de favoriser la rencontre entre les artistes et les personnes qui étaient en situation d'itinérance, de briser des stéréotypes et des clichés au sujet de ces personnes, et de réaliser qu'elles ont une beauté en eux et un potentiel ».

Plus d'articles