Retour

Des pirates dénoncent « l’embourgeoisement » et « la privatisation » du canal de Lachine

Une quarantaine de résidents du quartier de Pointe-Saint-Charles, déguisés en pirates, ont manifesté pacifiquement samedi pour dénoncer « l'embourgeoisement » et « la privatisation » des berges du canal de Lachine en occupant un quai réservé aux occupants de condominiums de luxe.

Un texte de Romain Schué

« Les gens qui habitent ce quartier depuis longtemps se sentent exclus. Il y a un pan de notre histoire qui disparaît, qui s’efface avec ces condos de luxe », déplore Jocelyne Bernier.

Résidente de Pointe-Saint-Charles « depuis plus de 40 ans », cette dernière a mené « une action symbolique », en compagnie de plusieurs dizaines d’habitants du secteur, « afin de faire réagir Parcs Canada », explique-t-elle.

À bord de rabaskas et de pédalos, ils ont pris l’eau pour se rendre sur un quai privé, fermé au bord du canal par une haute clôture cadenassée, avant de s’installer sur place pour dîner.

Ouvert à l’été 2015, le Myst, un projet de condominiums de luxe situé sur la rive sud du canal, entre le pont Charlevoix et les écluses Saint-Gabriel, a obtenu l’autorisation de créer un quai privé dans le cadre d’une entente avec Parcs Canada, qui gère ce lieu historique national.

« On dénonce cette privatisation », clame Cédric Glorioso-Deraiche, porte-parole d’Action-Gardien, la table de concertation communautaire de Pointe-Saint-Charles.

« La population est mécontente, ajoute-t-il. Ces récents gros projets de développement ne permettent pas aux résidents de s’approprier le canal qui n’est pas ouvert à tous. »

Critiquant « la gentrification » et « la condoïsation » du secteur depuis la réouverture de la navigation de plaisance sur le canal en 2002, le Regroupement information logement (RIL), présent samedi, évoque quant à lui des actions qui provoquent une hausse des loyers dans cet ancien quartier ouvrier pour l’ensemble des résidents.

Ceux-ci seraient touchés « par ce genre d’accords qui bénéficient aux personnes les plus fortunées, qui peuvent venir avec leur bateau », affirme Hassan El Asri, organisateur communautaire au RIL, avant d'exhorter Parcs Canada « à revenir » sur cet accord « pour ouvrir les berges à tout le monde ».

« On ne veut pas créer un ghetto, on veut de nouveaux habitants dans le quartier, mais on ne veut pas d'entrées privées sur l'eau, insiste Jocelyne Bernier, également membre de l’Opération populaire d’aménagement de Pointe-Saint-Charles. Ça crée un sentiment d'exclusion pour tous ceux qui ont connu la transformation de ce canal. »

La Ville de Montréal souhaite des quais publics

En 2015, lors de l’inauguration du Myst, Projet Montréal avait dénoncé cette mesure, par la voix de Luc Ferrandez, ex-chef intérimaire. Le parti, désormais au pouvoir, n’a pas changé d’avis, mais rappelle que ce dossier est de compétence fédérale.

« On veut que ce canal demeure ouvert et public partout », souligne le conseiller du Sud-Ouest, Craig Sauvé.

Plus nuancé, Benoit Dorais, président du comité exécutif et maire du Sud-Ouest, ne se montre pas fondamentalement contre cette privatisation d’un quai « si Parcs Canada met aussi en place des quais publics », spécifie-t-il.

À ce jour, une dizaine de quais publics sont aménagés le long de ce canal de 14,5 km.

« Dans un monde idéal, ce quai du Myst pourrait être public et pourrait être réservé à certains moments [par le promoteur], pour que le plus grand nombre puisse en profiter. Il faut s’assurer que les citoyens aient accès à l’eau », mentionne Benoit Dorais.

Parcs Canada n’a pas répondu aux demandes de Radio-Canada.

Dans son récent nouveau plan directeur, déposé début juin, l'agence gouvernementale insiste sur le fait que ce cours d’eau, construit entre 1821 et 1825 pour faciliter le transport de marchandises, est « un emblème montréalais ».

Parcs Canada y indique notamment vouloir ajouter au cours des prochaines années des « quais publics et des services destinés aux amateurs de plaisance ».

Le canal de Lachine attire annuellement plus de 1,2 million de personnes, dont près de 4500 plaisanciers.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Regardez la réaction de cette fille!





Rabais de la semaine