Retour

Des rues défigurées par l’agrile du frêne

Pour éliminer les frênes trop malades et ralentir la dispersion de l'agrile du frêne, la Ville de Montréal doit abattre plus de 3000 arbres cette année. Les arrondissements les plus touchés par le ravageur sont Hochelaga-Maisonneuve, Rosemont-la-Petite Patrie et Ahuntsic-Cartierville, où on a coupé plusieurs arbres ce matin. 

Un photoreportage d'Anne-Louise Despatie

Pour voir ce photoreportage sur votre appareil mobile, cliquez ici.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une tempête effrayante en Hongrie





Rabais de la semaine