Retour

Deux ans de plus pour Kyries Hebert avec les Alouettes

Kyries Hebert ne testera pas le marché des joueurs autonomes. Les Alouettes de Montréal se sont assurées de maintenir les services de leur secondeur, lundi, moins de 24 heures avant qu'il ne devienne libre comme l'air.

Le nouveau pacte, conclu au lendemain de l'acquisition de Frédéric Plesius des Tiger-Cats de Hamilton, est d'une durée de deux ans.

Le vétéran de 10 saisons dans la Ligue canadienne de football (LCF), dont 5 avec la formation montréalaise, est devenu l'un des meneurs de l'unité défensive depuis qu'il s'est greffé au groupe, en 2012.

L'année dernière, Hebert a enregistré 82 plaqués, soit 78 en défense et 4 sur les unités spéciales, et 2 sacs du quart, en plus de provoquer 2 échappés. Il a disputé la totalité des 18 matchs des Moineaux, un an après avoir subi une blessure à une cheville qui l'a contraint à rater la moitié de la saison.

Ses 78 plaqués l'ont placé à égalité au 11e rang du circuit canadien et ont constitué un sommet dans sa carrière.

« Kyries s'est rapidement élevé parmi les excellents joueurs défensifs dans le circuit, et il a su démontrer de la constance dans son jeu année après année, a commenté le directeur général Kavis Reed.

« Il s'agit d'un renouvellement important pour nous, car il est efficace en défense et il l'est tout autant sur les unités spéciales lorsqu'il est appelé à y évoluer. Il a une très bonne éthique de travail et il possède l'habileté de changer l'allure d'un match avec des jeux clés. »

Depuis qu'il a terminé son parcours dans la NCAA avec les Ragin' Cajuns de l'Université Louisiana-Lafayette, Hebert s'est beaucoup promené des deux côtés de la frontière canado-américaine.

Celui qui s'est déjà aligné à la position de maraudeur s'est notamment entendu avec les Vikings du Minnesota, les Texans de Houston et les Bengals. Il a d'ailleurs été d'office dans 31 rencontres, dont deux en tant que partant, lors de son passage à Cincinnati.

Hebert a également changé d'adresse à quelques occasions dans la LCF. Il a joué pour les défunts Renegades d'Ottawa, les Blue Bombers de Winnipeg et les Tiger-Cats de Hamilton, avant de faire de Montréal sa nouvelle ville d'adoption.

L'Américain de 36 ans s'ajoute aux récentes signatures des Alouettes des derniers jours. Vendredi dernier, l'état-major des Moineaux a prolongé son association avec Gabriel Knapton, un autre joueur de premier plan de la défense montréalaise.

Plus d'articles