Retour

Deux buts refusés et deux points perdus pour le Canadien

Le Canadien et les Rangers ont marqué deux buts chacun, dimanche, à New York. Le hic, c'est que ceux du Tricolore lui ont été refusés. Les filets de Brady Skjei et de Mika Zibanejad ont donc offert aux Rangers (1-2-0) leur première victoire de la saison.

Cette défaite de 2-0 était la deuxième de suite du Canadien (1-2-0), après son échec de la veille à Washington.

La formation montréalaise a fourni un meilleur effort que dans la capitale américaine. Cependant, l'offensive a été aussi anémique.

« Nous avons fait beaucoup de bonnes choses, mais en fin de compte, il faut trouver le moyen de marquer des buts, a mentionné l'entraîneur-chef du Canadien, Claude Julien. Nous créons des occasions, mais nous devons mieux finir autour du filet. Nous avons mieux fait les choses ce soir que samedi, et il faut continuer à bâtir le projet avec l'intention de nous améliorer. »

Comme Carey Price, Henrik Lundqvist avait disputé seulement 20 minutes la veille, dans un revers de 8-5 contre les Maple Leafs de Toronto. Et comme au printemps dernier, c'est le gardien des Rangers qui a gagné. Il a repoussé 34 tirs pour signer un 62e jeu blanc en carrière.

Price, qui avait battu les Rangers à ses huit matchs précédents en saison, a stoppé 23 lancers.

La vidéo, la vidéo...

La première période a été particulièrement frustrante pour le Canadien, qui a cru deux fois avoir ouvert la marque.

À la première occasion, Andrew Shaw a utilisé son patin pour renvoyer la rondelle devant le filet, puis le gardien Henrik Lundqvist a involontairement poussé lui-même le disque derrière la ligne des buts avec son gant.

Selon la règle 49.2 (i) de la LNH, « une rondelle qui a été poussée par une motion de botté avec le patin et qui dévie sur le corps d'un joueur des deux équipes (y compris le gardien) ne peut être considérée comme un but ».

La deuxième fois, c'est l'entraîneur des Rangers Alain Vigneault qui a demandé une vérification vidéo après que le tir de la pointe de Shea Weber eut rebondi contre Lundqvist puis contre son défenseur Ryan McDonagh avant d'atteindre l'objectif. Mais l'attaquant du Canadien Max Pacioretty est entré en contact avec Lundqvist sur la séquence et les arbitres ont aussi refusé ce but.

« Nous avons percé la défensive à quelques reprises, mais ce sont ces buts qui ont été annulés, a observé Julien. Nous avons effectué plusieurs tirs au filet et il y avait des rondelles libres. Maintenant, il faut sauter sur ces rondelles libres. Nous avons passé beaucoup de temps dans le territoire adverse, mais nous n'avons pas marqué. »

Les Rangers en profitent

Ce qui devait arriver arriva, et les Rangers ont finalement ouvert la marque avec 2 min 35 s à faire au premier vingt. La remise de Skjei vers le devant du filet a dévié sur le patin de Shea Weber avant de franchir la ligne des buts.

La deuxième période a été l'affaire des deux gardiens, puis Zibanejad a porté le coup de grâce au Tricolore à 9:13 du dernier tiers. Pavel Buchnevich a gagné sa bataille derrière le filet avec Jeff Petry, puis a trouvé son coéquipier fin seul devant. Price a été pris à contre-pied sur la séquence.

Le Tricolore n'a donc que trois buts au compteur en trois matchs. Il n’a marqué qu’un seul de ces trois buts à cinq contre cinq – les deux autres ont été inscrits en infériorité numérique.

Les hommes de Claude Julien n'ont pas encore eu l’avance au pointage cette saison.

Le Tricolore jouera son match d’ouverture locale mardi prochain, au Centre Bell, contre les Blackhawks de Chicago.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un rottweiler goûte à du citron pour la première fois





Rabais de la semaine