Retour

Deux Montréalais arrêtés pour exportation illégale vers l'Iran

Deux hommes accusés d'avoir commis des infractions en matière d'exportations sans licence vers l'Iran comparaîtront mercredi au palais de justice de Montréal.

L'arrestation de Michael Allen, 67 ans, et d'Hugo Dreckmann, 75 ans, est survenue au terme d'une enquête menée par la Section des douanes et de l'accise de la Gendarmerie royale du Canada (GRC). La police fédérale allègue qu'entre 2007 et 2012, les deux hommes ont comploté dans le but d'exporter illégalement vers l'Iran des pièces de train neuves ou réusinées d'une valeur de dix millions de dollars.

L'enquête a été amorcée en juillet 2010 à la suite d'une saisie qui avait mis la GRC sur la piste.

Michael Allen et Hugo Dreckmann, qui sont les administrateurs de l'entreprise Romic Marc Rail, à Saint-Lazare, sont accusés d'avoir fait de fausses déclarations quant à la provenance des marchandises.

Par voie de communiqué, la GRC affirme que « concrètement, les accusés auraient fait fi des sanctions imposées à l'Iran et auraient frauduleusement désinformé les autorités canadiennes quant à la provenance et à la destination des marchandises ». Les biens qu'auraient exportés les deux Montréalais figurent sur la liste des marchandises d'exportation contrôlée pour lesquelles il faut avoir des licences d'exportation. 

Le procureur dans cette affaire affirme que ce type d'infraction a déjà été commis par le passé, mais que c'est relativement peu fréquent.

Plus d'articles

Commentaires