Dieudonné a finalement livré un spectacle virtuellement, lundi soir, à Montréal. Sa prestation a été projetée à la salle de réception Rizz, dans l'arrondissement Saint-Léonard.

La production a cependant éprouvé quelques problèmes techniques et a demandé aux spectateurs d'éteindre tous les téléphones cellulaires pour que la bande passante fonctionne mieux. Il était interdit de filmer le spectacle.

En général, le contenu n'était pas controversé. Dieudonné s'est moqué de Manuel Valls. Un autre numéro portait sur le pilote d'avion allemand Andreas Lubitz qui a emporté avec lui 150 passagers dans la mort, l'an dernier. Il a également tenté une imitation d'une Québécoise de l'Abitibi, d'un Chinois et d'un Camerounais.

Dieudonné s'est même exprimé sur la controverse du Gala Les Olivier et de Mike Ward.

La foule a semblé apprécier sa prestation.

L'humoriste controversé a été refoulé aux douanes, à Montréal, au cours des derniers jours, après avoir atterri à l'aéroport Montréal-Trudeau pour venir donner une série de spectacles. Le spectacle a été annulé; il est donc de retour à Paris.

En entrevue depuis la capitale française avec l'animateur Paul Arcand, à la station de radio 98,5 FM lundi, le controversé humoriste s'est défendu d'être antisémite. « Pas du tout », a-t-il répondu quand l'animateur lui a carrément demandé s'il l'était.

Il a raconté à l'animateur se sentir traité comme un terroriste. Il a d'ailleurs expliqué sa fameuse phrase « Je me sens Charlie Coulibaly » par le fait qu'il était à la fois Charlie - au lendemain de l'attentat en France contre Charlie Hebdo - et Coulibaly - traité comme un terroriste - du nom de l'auteur de l'attentat contre une épicerie cachère en France.

Lors de son spectacle, il a assuré que son casier judiciaire criminel était vierge, malgré une condamnation à la prison par la justice française. Il a cependant reconnu avoir de nombreuses amendes à son dossier.

Avec les informations de Valerie-Micaela Bain

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine