Retour

Disparition d’Ariel Kouakou : la police cherche un témoin

Trois mois après la disparition du jeune Ariel Kouakou, le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) recherche une femme qui aurait pu l'avoir vu le matin du drame.

Cette femme ne serait pas la dernière à avoir vu l’enfant, précise le porte-parole du SPVM, Ian Lafrenière, mais « elle pourra nous aider dans notre démarche de compréhension de ce qui s’est passé ».

La femme aurait été vue en train de fumer une cigarette dans le parc des Bateliers, situé au bord de la rivière des Prairies, vers 11 h le 12 mars dernier. L’information a été communiquée au SPVM « très récemment », indique M. Lafrenière.

L’enfant de 10 ans a été vu pour la dernière fois dans ce parc par une autre personne vers 11 h 30 ce jour-là.

La police continue de croire qu’il s’agit d’un accident, mais elle souhaite aider la famille du jeune Ariel à comprendre ce qui s’est passé. Le père de l’enfant a toujours affirmé qu’il croyait que son fils avait été enlevé.

Des plongeurs sont retournés dans la rivière le 31 mai dernier, pour explorer une baie où des corps de noyés sont parfois retrouvés. Mais sans succès.

Depuis la disparition d’Ariel Kouakou, la police a reçu plus de 400 informations de la part du public, a indiqué Ian Lafrenière.

Les recherches nautiques pour le retrouver ont été interrompues le 2 avril.

Plus d'articles