Retour

Drogba et Tissot visent juste, mais l'Impact se contente d'un point

Didier Drogba et Maxim Tissot ont joué d'adresse, mais l'Impact a dû se contenter d'un match nul de 2-2 contre les Rapids du Colorado, samedi, au stade Saputo. 

Même si l'Impact (4-3-2) a retrouvé sa touche à l'attaque, certaines carences en défense ont refait surface et ont privé l'équipe de la victoire.

Shkelzen Gashi et Bobby Burling ont marqué pour les Rapids (5-2-2), qui sont demeurés invaincus à leurs quatre dernières rencontres (3-0-1).

« S'il y a un joueur qui est satisfait du résultat, j'ai intérêt à ne pas le croiser parce que ça va mal se passer, a dit le défenseur de l'Impact Laurent Ciman après la rencontre. On a donné deux buts qui étaient totalement évitables et on a perdu deux points à la maison. »

La troupe Mauro Biello a récolté seulement deux points sur une possibilité de neuf lors de sa séquence de trois matchs en huit jours (0-1-2). Après avoir été blanchi 2-0 par le Toronto FC samedi dernier, l'Impact avait arraché un verdict nul de 1-1 au New York City FC en milieu de semaine.

« La semaine a été difficile, a reconnu Biello. Je pense qu'on a eu un match difficile contre Toronto. On s'en est sorti avec un nul à New York. Et les trois points étaient là aujourd'hui. À domicile, il faut avoir l'état d'esprit que si nous prenons l'avance, ce sera difficile pour l'autre équipe de revenir. Il faut faire ressentir ça à l'adversaire. »

La formation montréalaise a manqué de magie face aux Rapids, qui ont saisi leur chance en marquant sur deux de leurs rares incursions menaçantes dans le tiers des locaux. Les Rapids ont donc renvoyé la salle comble de 20 801 spectateurs à la maison avec un goût amer dans la bouche.

En dents de scie

L'Impact a touché la cible en première demie dans un deuxième match seulement cette saison. Et il n'a pas perdu de temps à le faire.

Ignacio Piatti a provoqué une faute à l'entrée de la surface de réparation des Rapids et Drogba s'est présenté pour un coup franc d'environ 25 mètres à la neuvième minute. La frappe de l'Ivoirien est passée par-dessus le mur et hors de la portée du gardien Zac MacMath pour faire bouger les cordages.

Les Rapids ont rapidement nivelé les chances en deuxième demie. Un centre de Mekeil Williams a été raté par Laurent Ciman et Gashi a coupé devant Tissot pour dévier le ballon dans le but à la 47e minute.

Toutefois, Tissot a immédiatement répliqué à la 50e minute. Après un dégagement des Rapids, Tissot a décoché une puissante frappe basse qui a trouvé le coin du filet à la gauche de MacMath.

L'Impact a continué d'attaquer et Harry Shipp a bousillé deux belles occasions en ratant la cible. Ciman a aussi été imprécis lors d'une séquence décousue après un coup de pied de coin.

Ces ratées ont permis aux Rapids de revenir dans le match à la 73e minute. L'Impact a été incapable de dégager un coup franc de Gashi et Burling a pu envoyer le ballon dans le but.

« Sur le premier but, on n'est pas bien organisé. Le centre est donné trop facilement et, après, c'est peut-être un manque de communication. J'en sais rien, a tenté d'analyser Ciman. Je pense que Tissot a tapé le ballon dans les jambes de l'attaquant. Ce sont des petites choses, des détails. On doit mieux se placer. Le ballon ne devrait pas passer.
Après, on relève la tête. Max score un super but. Après, c'est encore les phases arrêtées. On en a tellement parlé et reparlé que ça devient saoulant de revenir là-dessus. »

L'Impact sera de retour en action samedi prochain contre le Crew à Columbus.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine