C'est sur la pelouse texane que Didier Drogba fera ses premières foulées de la saison face au FC Dallas (1-1-0), samedi. Mauro Biello l'a confirmé au terme de l'entraînement de mercredi.

Un texte d'Olivier Arbour-MasseTwitterCourriel

« C'est important qu'il ait des minutes », a lancé l'entraîneur de l'Impact (2-0-0). « Il a travaillé fort pour ça. »

Drogba, qui s'entraîne depuis une semaine sur du gazon naturel à Sacramento en Californie afin d'épargner son genou gauche, arrivera à Dallas aujourd'hui et y sera rejoint par ses coéquipiers jeudi. Biello disposera de deux entraînements pour évaluer la forme de son joueur étoile et décider dans quelle mesure il l'emploiera : comme partant ou comme substitut.

« C'est normal qu'il ne soit pas à 100%, il a eu juste trois semaines de travail, prévient Biello. Mais il amène un certain leadership dans le groupe, une certaine présence sur le terrain, même pour l'autre équipe qui doit se préparer à affronter joueur comme lui. »

Le numéro 11 rentrera à Montréal avec ses coéquipiers après la rencontre, confirme Biello. On ignore toutefois quel sera son plan d'entraînement jusqu'au 16 avril, date du prochain match de l'Impact sur surface naturelle. « On travaille sur une solution », laisse tomber l'entraîneur.

Contre Dallas, Drogba rejoindra une attaque montréalaise tonitruante, auteure de six buts en deux rencontres. Le milieu offensif Harry Shipp refuse de croire que l'ajout de l'Ivoirien, qui a marqué 11 fois en 11 rencontres la saison dernière, puisse dérégler cette mécanique.

« Quand tu ajoutes ce genre de joueur, ça ne peut qu'aider », estime le nouveau venu, dont la vitesse de jeu contribue au rythme de production du début de saison.

« Il est imposant et intelligent dans ses courses. Il a une personnalité forte, on sait où il est sur le terrain, et ça rend les choses plus faciles pour un milieu de terrain, car il devient une cible évidente. »

Un géant en dormance

Fier d'un début de saison de deux victoires, l'Impact s'amène à Dallas contre une équipe qui, à première vue, ne paie pas de mine, corrigée 5-0 par le Dynamo de Houston samedi dernier.

Mais le FC Dallas a atteint la finale de l'Ouest l'an dernier et a maintenu la meilleure fiche du circuit Garber devant ses partisans (13-2-2). L'Impact a perdu ses deux matchs à Dallas depuis son arrivée en MLS. À domicile, les Montréalais ont signé une victoire et un match nul.

« Ils ont des gars dangereux à l'avant qui peuvent te faire mal en deux ou trois passes seulement », note Harry Shipp.

« Ils savent qu'ils n'ont pas bien joué à leur match précédent. Ils vont jouer avec urgence devant leurs partisans. Il faut être prêt mentalement pour ne pas encaisser (de but), surtout au début », insiste Biello.

Le pilote montréalais a d'ailleurs soumis ses hommes à des exercices de gestion du match selon le pointage, notamment des situations de retard, mercredi.

« On n'avait pas travaillé ça durant la présaison, explique Biello. Quand on a l'avance ou quand il faut pousser... Quelle est la responsabilité de certains quand on change le schéma? Je voulais faire l'exercice pour ne pas qu'ils soient surpris quand ça arrive en match. »

Drogba n'aura que deux entraînements pour assimiler ces directives et retrouver sa cohésion avec le groupe. Il a démontré l'an dernier qu'il peut sans problème grimper dans un train en marche.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un enfant impressionne à la batterie dans le métro de New York





Rabais de la semaine