Retour

Drogba « pense continuer » à jouer en 2017, mais ne précise pas où

Didier Drogba dit vouloir continuer à jouer, une fois la saison de l'Impact de Montréal terminée. Mais à lire ses commentaires, il serait très étonnant que ce soit à Montréal.

Dans un entretien à la radio française RTL, qui sera diffusé dimanche, l'attaquant de 38 ans a expliqué qu'il ne pensait pas encore à la retraite.

« Mon contrat se termine avec Montréal. Donc, à la fin de cette saison, je serai libre, explique-t-il. Je pense continuer. Je ne sais pas, si on remporte la MLS (l'Impact de Montréal est en demi-finales), quelle sera ma réaction. »

« J'ai envie de jouer, tout est ouvert, ajoute-t-il. Ce que je veux, c'est prendre du plaisir. Mentalement, je ne suis pas fatigué. Je peux rester deux heures à l'entraînement à répéter mes gammes. Devant un ballon, je suis encore comme un gamin. »

Drogba ne ferme toutefois pas la porte à un poste d'entraîneur. 

« Rien n'est clair. Je veux me donner les possibilités si un jour on a besoin de moi, d'être disponible, peu importe le poste, précise-t-il. Donc, ça passe par des cours, des examens, je vais essayer de passer tous mes diplômes, et puis être disponible si jamais on a besoin de moi. »

Le choix de Mauro Biello

La qualification de l'Impact de Montréal pour les demi-finales de la MLS valide le choix de l'entraîneur Mauro Biello de faire de Drogba un remplaçant de luxe. Un statut que l'attaquant ivoirien a eu du mal à accepter.

« Je suis la dernière des personnes à vouloir créer une polémique, surtout dans les moments que nous sommes en train de vivre, affirme-t-il. Je préfère me taire et passer au-dessus de ça ».

« Moi, on m'a appris que ce qui se passe dans le vestiaire doit rester dans le vestiaire », réplique-t-il, pour mettre les pendules à l'heure après les insinuations des médias.

« Je marche la tête haute. J'ai commencé ma carrière de manière très humble, et je veux la finir de manière très humble aussi. Et pas (sur) ce que l'on a dit de moi ces dernières semaines, parce que ce n'est pas du tout ce que je suis ni ce que je représente », a-t-il conclu.

Plus d'articles