Joey Saputo s'est senti « un peu insulté » par l'absence de Didier Drogba dimanche, mais tout est rentré dans l'ordre et l'attaquant ivoirien terminera la saison à Montréal.

Le président du club s'est adressé aux médias, mardi midi, pendant que Drogba était de retour dans le giron de l'équipe à la Caserne Létourneux. L'attaquant a toutefois refusé de donner sa version des faits.

« On a rencontré Didier ce matin et hier. La situation est résolue à la satisfaction du club, a déclaré d'entrée de jeu Joey Saputo.

« Didier a accepté d'assumer le rôle que l'entraîneur voit pour lui et il va continuer à contribuer aux succès de l'équipe. Il est venu ici pour gagner et a le même objectif que quand il est arrivé. »

Drogba a choisi de ne pas participer au dernier match de la saison à domicile dimanche, face au Toronto FC, au moment où l'Impact tentait d'assurer sa qualification pour les éliminatoires. Il n'avait pas digéré la décision de Mauro Biello de l'exclure du onze partant.

Conformément à la convention collective de la MLS, Drogba sera mis à l'amende.

Ce rôle, que Didier Drogba accepte, n'est pas figé. Tous les scénarios sont plausibles, explique l'entraîneur Mauro Biello.

« On va voir dépendamment contre qui on joue, je vais prendre des décisions. Je n'ai pas dit à Didier: "Toi, tu vas démarrer du banc d'ici la fin de la saison". », affirme Biello qui n'exclut pas l'utiliser ce week-end en Nouvelle-Angleterre même si le match est disputé sur surface synthétique.

Joey Saputo a donné son appui à son entraîneur et refuse de remettre en question sa façon de gérer les siens. Le message du président est insistant: il n'y pas de conflit. Il a également rejeté le terme « confrontation ».

Mauro Biello, lui, répète l'importance du "collectif" en ajoutant que la mégavedette n'est pas ingérable.

« Il n'est pas difficile à gérer. Chaque joueur a son caractère. Il faut tous les gérer de différente manière, mais il faut leur faire comprendre que le collectif, c'est le plus important. »

Saputo a été questionné pour savoir s'il était satisfait de l'effort déployé par Drogba, auteur de 10 buts en 22 matchs cette saison, mais exclu de la formation partante dans les trois derniers matchs.

« Honnêtement, oui, a-t-il répondu, hésitant.

« C'est sûr qu'au début, c'était difficile avec tout ce qui s'est passé en janvier [l'Impact a dû convaincre Drogba d'honorer la dernière année de son contrat, NDLR]. Quand je me suis assis avec lui en janvier ou février, on savait que ce serait plus difficile, il n'était pas content de certaines choses. Mais il m'a dit : "Je suis un professionnel, je vais agir en professionnel." »

Le capitaine Patrice Bernier a encore une fois fait face à la musique et aux médias après l'entraînement de l'Impact. Il a pu échanger avec Didier Drogba qui, selon lui, est dans un bon état d'esprit.

« Depuis le début, il n'a pas changé. Sa mentalité c'est d'être avec le groupe, d'aller le plus loin possible pour laisser une trace dans ce club. On continue. »

Et quand on lui a demandé si la règle du "deux poids, deux mesures" s'appliquait dans le cas du #11, qui déserte le club alors que Bernier s'est toujours plié aux décisions des entraîneurs, le capitaine réponde ceci:

« Je sais pas. Tout ce que je peux dire, c'est que Didier, j'ai beaucoup de respect pour lui, en tant que joueur, en tant qu'homme. Il apporte beaucoup à ce club. Mauro doit prendre des décisions. Ce n'est jamais facile . On est dans le sport. Il y a des résultats. On veut avancer parce qu'on a un match dimanche à jouer. »

Didier Drogba a-t-il présenté ses excuses à ses coéquipiers ou à l'entraîneur? Motus et bouche cousue.

Plus d'articles