Retour

Drogue de synthèse : perquisition d'un local dans Montréal-Nord

Le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) n'a finalement rien trouvé lors qu'une perquisition menée dans un local commercial de Montréal-Nord en lien avec l'arrestation vendredi d'un homme de 41 ans accusé de possession et production de drogue chimique.

Selon les policiers, le suspect, Éric Tremblay, fréquentait le local en question, situé rue Monselet. La perquisition fait suite au démantèlement vendredi et samedi d'un laboratoire de production de drogue de synthèse à Dorval.

« [Samedi], la substance qu'on a trouvée, c'est probablement du fentanyl, alors ce qu'on recherche actuellement, ce sont des composés chimiques qui pourraient entrer dans la fabrication du fentanyl », explique le porte-parole du SPVM, Manuel Couture.

Étant donné la dangerosité des produits qui auraient pu se trouver dans le local, le SPVM a fait appel à la Sûreté du Québec en renfort ainsi qu'à d'autres services d'urgences. 

« On a aussi fait appel aux pompiers de Montréal ainsi qu'à Urgences-Santé pour pouvoir entrer dans les lieux de façon sécuritaire. Il faut avoir des équipements particuliers, une formation particulière pour faire face à une potentielle dangerosité des éléments chimiques qui sont peut-être présents sur place », précise-t-il. 

Le fentanyl, un puissant analgésique opioïde considéré comme 40 fois plus fort que l'héroïne, serait à l'origine de plusieurs cas de surdoses à travers le pays depuis les derniers mois. 

Plus d'articles

Commentaires