Blerim Dzemaili a brillé avec un but ainsi qu'une passe décisive, et l'Impact de Montréal a vaincu le D.C. United 2-0, samedi soir, dans un duel entre les deux pires formations de l'Association de l'Est, au stade Saputo.

Chris Duvall a aussi marqué pour l'Impact (5-5-6), qui est passé du 11e au 8e rang dans l'Est avec une première victoire depuis le 3 juin. Il s'agissait pour Duvall d'un deuxième but en carrière en MLS, son premier depuis le 28 juin 2015 quand il portait les couleurs des Red Bulls de New York.

L'Impact a également enregistré son troisième blanchissage de la saison, son deuxième contre le United (5-10-3). Le United a inscrit seulement 12 buts en 18 rencontres en 2017.

Le Bleu-blanc-noir était privé de son attaquant étoile Ignacio Piatti, blessé aux adducteurs lors du revers de l'Impact contre le Toronto FC en finale du Championnat canadien, mardi dernier.

Dzemaili a pris la relève de manière spectaculaire, au grand plaisir des 18 707 spectateurs présents. Dzemaili a fait grimper ses totaux en MLS à trois buts et quatre aides en six rencontres.

L'Impact rendra visite au Dynamo de Houston mercredi, dans ce qui marquera la mi-saison pour la formation montréalaise. La troupe de Mauro Biello profitera ensuite de deux semaines de congé, interrompues par un duel amical avec le Fury d'Ottawa, le 12 juillet.

Sans inquiétude

Les deux équipes ont échangé les occasions de marquer dans les premières 45 minutes, mais l'Impact a été la seule formation à faire bouger les cordages.

Dzemaili a ouvert la marque à la 21e minute. Après une relance rapide du gardien Evan Bush, l'international suisse a profité de beaucoup d'espace pour s'avancer avec le ballon et il a marqué à l'aide d'une frappe puissante et précise d'une vingtaine de mètres.

Puis, à la 23e minute, Dzemaili s'est retrouvé dans une situation semblable, mais il a retenu son élan, transformant son tir en lob. Duvall a lu parfaitement le jeu et s'est avancé pour dévier intelligemment le ballon vers le côté éloigné.

Ballou Tabla a cogné à la porte à la 32e minute pour l'Impact, mais son tir papillon a tout juste été dévié par-dessus le filet par le gardien Travis Worra.

Pendant ce temps, la défensive montréalaise a neutralisé les chances adverses en bloquant cinq des 13 tirs du United. Les autres frappes des visiteurs ont raté le cadre.

L'Impact est passé bien près de creuser l'écart à quelques occasions en deuxième mi-temps. Le manque d'opportunisme de Dominic Oduro et Matteo Mancosu a privé les locaux d'un résultat encore plus convaincant.

Bush a finalement effectué un premier arrêt à la 77e minute, captant le tir de Luciano Acosta. Ce dernier a atteint le poteau deux minutes plus tard après une belle montée à travers quatre joueurs de l'Impact.

Bush a réussi son deuxième arrêt de la rencontre sur la dernière séquence de jeu.

Plus d'articles

Commentaires