Retour

Échangeur Turcot : un nouveau casse-tête pour les automobilistes

La rentrée s'annonce difficile pour les automobilistes, car une deuxième bretelle de l'échangeur Turcot sera fermée à la circulation dès la mi-septembre.

Durant deux mois, ils ne pourront plus se rendre en direction de l’aéroport Pierre Elliott Trudeau depuis le pont Champlain en empruntant la bretelle de l’A15 nord vers l’A20 ouest.

Pas moins de 22 000 véhicules empruntent quotidiennement cette voie.

« C’est sûr que ça va faire mal parce que la bretelle de l’A15 nord vers Ville-Marie est déjà fermée depuis trois ou quatre mois et jusqu’à la fin de l’année », analyse Yves Désautels, chroniqueur de circulation automobile.

Une fois qu’on installera le chantier, les automobilistes devront poursuivre sur l’A15 nord jusqu’à la sortie Côte-Saint-Luc, d’où ils pourront reprendre l’A15 en direction sud.

« Nous savons que cette intersection est déjà un point chaud et achalandé », reconnaît Sarah Bensadoun, porte-parole de Transports Québec. Des policiers seront sur place et les feux de circulation seront synchronisés pour faciliter le transit.

Une autre solution de rechange se situe en amont de l’échangeur, en prenant la sortie pour le boulevard de La Vérendrye et l’avenue de l’Église. Il sera possible de regagner l’A20 ouest par la rue Saint-Patrick, le boulevard Monk, puis la rue Notre-Dame Ouest. Encore là, les feux de circulation seront reprogrammés pour faciliter le détour.

Transport Québec s’attend à ce que les automobilistes modifient leurs comportements, en changeant soit leur horaire, soit leur trajet, ou encore leur moyen de transport, indique Mme Bensadoun.

Il n’y aura pas de navettes supplémentaires avec cette nouvelle fermeture de bretelle, avertit-elle, tout en reconnaissant que les transports en commun sont pratiquement saturés dans le secteur. « Cela fait l’objet de discussion avec nos partenaires en transports en commun et en camionnage. »

Pour ceux qui voudront gagner le centre-ville depuis le pont Champlain, la configuration du site est appelée à changer cet automne.

Plus de 45 % des travaux de l’échangeur Turcot sont effectués, mais les automobilistes et les camionneurs devront s’armer de patience encore jusqu’en 2020.

Plus d'articles

Commentaires