Retour

Éclairage DEL ou pas, Montréal prendra sa décision la semaine prochaine

La Ville de Montréal va prendre sa décision la semaine prochaine dans le dossier des lampadaires à diodes électroluminescentes (DEL).

L'administration Coderre a prévu de remplacer 132 000 lampadaires qui diffusent de la lumière orangée par la technologie DEL, des ampoules ayant une température couleur de 4000 kelvins.

Mais des voix se sont élevées contre cette forme d'éclairage. Elles allèguent que cette lumière bleue perturbe le sommeil et cause des ennuis de santé.

Malgré un avis rendu en décembre par la Direction régionale de santé publique, qui conclut que les ampoules DEL ne représentent aucun risque pour la santé de la population, Denis Coderre dit que ce n’est pas qu'une question de santé, mais aussi de sécurité et d'environnement.

« Je veux pas que ça ait l'air d’un néon. Tu peux faire de la sécurité sans avoir l'impression qu’il fait plus clair le soir que le jour. Et oui, il y a une question d’esthétisme, mais est-ce qu’il y a une façon d'arriver à tout ça en étant décent dans l'approche? », dit-il.

Plusieurs villes comme Toronto par exemple ont porté finalement leur choix sur des ampoules ayant une température couleur de 3000 kelvins, moins bleutées.

Pour l'opposition officielle, la réponse dans ce dossier peut justement être nuancée: il s'agirait d'installer des ampoules différentes selon les endroits.

« On favorisait le 3000 kelvins qui semble la meilleure façon de convenir à tout le monde. Mais si on doit mettre du plus élevé dans d’autres rues, parfait, mais [il faut] s’assurer qu’on a le bon éclairage au bon endroit pour satisfaire résidents et commerçants et pour la sécurité de tous », dit la chef de Projet Montréal, Valérie Plante.

Si la réponse est prévue pour la semaine prochaine, Denis Coderre semble pourtant déjà prêt à éliminer l’éclairage DEL.

« Je ne suis pas là, mais je ne suis pas loin, dit-il. Je veux avoir l’ensemble. C’est pas une question sectaire. Il y a des gens qui disent : est-ce qu’on est capable de parler de sécurité et en même temps parler d’esthétisme et en même temps parler de santé? […] Il y a une question de luminosité et une question environnementale également. »

Avec les informations de Marie-Laure Josselin

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un enfant impressionne à la batterie dans le métro de New York





Rabais de la semaine