Retour

La Vérif : peut-on mesurer la distance entre un véhicule et un vélo?

La vidéo montrant un chauffeur d'autobus de la Société de transport de Montréal frôler un cycliste a fait le tour des réseaux sociaux. En visionnant les images, il est évident que le conducteur de l'autobus a commis une infraction en ne maintenant pas une distance sécuritaire lors de son dépassement. Savez-vous qu'il existe un système de radar qui peut aider les policiers à faire respecter cette disposition du code de la sécurité routière?

Un texte de Vincent Maisonneuve et Nathalie Lemieux

L’article 341 est très clair. « Le conducteur d’un véhicule routier ne peut dépasser une bicyclette à l’intérieur de la même voie de circulation », sauf si le conducteur a réduit la vitesse de son véhicule et s’assure de maintenir une distance raisonnable durant la manoeuvre.

Une distance raisonnable est de 1,5 m sur une route où la limite de vitesse excède 50 km/h et 1 m là où la limite est de 50 km/h ou moins.

Des policiers ont déjà affirmé publiquement que faire respecter une telle loi peut être difficile.Le dépassement se déroule souvent rapidement et il est compliqué d’évaluer avec certitude la distance qui sépare le véhicule du vélo.

De nouveaux outils utilisés par les policiers d’Ottawa

Depuis l’automne dernier, des policiers à vélo de la ville d’Ottawa sont équipés de radars qui mesurent avec précision la distance entre le vélo du policier et le véhicule qui le dépasse. Ce système, développé aux États-Unis, coûte environ 1500 $ US. En plus des policiers d’Ottawa, quelques municipalités ontariennes font actuellement l’essai de ce type de dispositif.

Ce système n’est pas utilisé dans la métropole québécoise. L’an dernier, le Service de police de la Ville de Montréal a tout de même délivré 18 constats d’infraction. En 2017, la Sûreté du Québec a mis à l’amende une douzaine d’automobilistes parce qu’ils n’avaient pas maintenu une distance raisonnable au moment de doubler un cycliste.

Plus d'articles