Retour

Encan d'agneaux pour une fête musulmane à Saint-Hyacinthe

Près d'une centaine d'éleveurs ont emmené 3800 agneaux à l'encan de Saint-Hyacinthe afin de les vendre pour une fête religieuse musulmane, l'Aïd el-Adha.

Un texte de Francis Labbé

Il s'agit de la fête du sacrifice, aussi appelée Aïd el-Kebir. Le 24 septembre, les agneaux seront sacrifiés en mémoire de la soumission d'Abraham à son Dieu, qui avait décidé de sacrifier son fils sur ordre divin.

Au dernier moment, un mouton a été substitué à l'enfant et les musulmans fêtent ce sacrifice tous les ans.

Les producteurs s'étaient réjoui du prix de vente l'an dernier, alors que chaque animal se vendait environ 3,20 $ la livre.

Cette année, toutefois, le mouton se vend en moyenne un dollar de moins la livre, au grand plaisir des acheteurs.

Plus d'articles

Commentaires