Si le CH a finalement collé deux victoires cette fin de semaine, sa performance contre ses prochains et puissants rivaux, le Lightning de Tampa Bay, pourra donner une véritable mesure de sa relance.

Un texte de Diane Sauvé

« Nous sommes conscients du défi, convient l'entraîneur-chef Michel Therrien. J'ai hâte de voir comment nous allons nous comporter en tant qu'équipe, de la manière dont nous allons jouer. »

Pour faire un mauvais jeu de mots, le Lightning est en feu présentement. Il a remporté 10 de ses 11 derniers matchs et a enfilé pas moins de 38 buts pendant cette période. Le CH, lui, n'en a marqué que 25 dans la même séquence.

« Il faut vraiment jouer serré défensivement, explique Michel Therrien. Enlever du temps et de l'espace à l'adversaire. Une chose que nous avons quand même bien faite. Nous avons besoin aussi des arrêts-clés au bon moment. Ce que Scrivens a été capable de nous donner en fin de semaine. Une chose qu'il faudra répéter. »

Therrien a d'ailleurs fait savoir que ce sera Ben Scrivens devant le filet pour un troisième match de suite. Le gardien de 29 ans a maintenu un taux d'efficacité de ,966 ce week-end et il n'a donné que deux buts. Pas mal mieux qu'à ses quatre premiers départs avec le Tricolore où il avait affiché un taux d'efficacité de ,873 en allouant 15 buts (3,75). 

Price absent

Ils n'étaient que sept joueurs du Canadien sur la glace de Brossard lundi pour un entraînement optionnel.

À part Max Pacioretty, qui y est resté une vingtaine de minutes, on pouvait y retrouver Sven Andrighetto, Mark Barberio, Nathan Beaulieu, Greg Pateryn et Mike Condon.

Paul Byron, toujours sur la liste des blessés, s'est entraîné en solitaire avec son équipement.

Carey Price, toujours blessé, brillait par son absence. À ce sujet, Michel Therrien n'avait rien de nouveau à annoncer.

« Je n'ai pas rencontré l'équipe médicale. Il n'y a pas de recul, mais il n'est pas prêt à passer à l'autre étape. »

Beaulieu et la constance

Par ailleurs, le défenseur Nathan Beaulieu, rayé de la formation lors des deux matchs du week-end, pourrait devoir passer son tour encore une fois mardi contre Tampa Bay. Même si Michel Therrien indique que la décision n'est pas encore prise, on sent bien pour quel défenseur il penche.

« Dans le cas de Nathan, il y a des choses qu'on aimait moins dans son jeu, explique Therrien. Ça a donné l'opportunité à Barberio d'être inséré dans la formation. Il va bien depuis deux matchs. Éventuellement Nathan va réintégrer la formation. Mais on aime ce qu'on voit présentement. »

Mark Barberio n'a d'ailleurs jamais joué autant que dimanche (18 min 31 s). Il a disputé 16 des 17 matchs du Canadien depuis son rappel des IcesCaps de St-Jean (Terre-Neuve) et il semble en bonne voie de faire sa place avec le grand club. Il n'a pas senti Nathan Beaulieu trop affecté par la situation à l'entraînement lundi.

« Il semblait correct. C'est sûr que chaque joueur veut jouer. C'est normal. C'est important de prendre ça de la bonne façon et de ne pas être trop déçu. Les deux dernières saisons à Tampa Bay, ça m'est arrivé quand même souvent. C'est important de prendre ça positivement. Tu peux revenir plus fort, passer plus de temps au gymnase. »

Michel Therrien a rappelé que la constance pour un jeune joueur est toujours un défi en ajoutant que la prochaine fois qu'il jouera, Beaulieu ( 2 buts, 14 aides) fera tout pour demeurer dans la formation.

Nous aurions voulu parler à Nathan Beaulieu, le Canadien a fait savoir qu'il n'était pas disponible pour répondre aux questions des médias.

Plus d'articles