Retour

Erik Guay prévoit aller aux Jeux de Pyeongchang malgré son dos meurtri

Erik Guay prévoit participer aux Jeux olympiques de Pyeongchang, en février, malgré sa blessure au dos, a fait savoir Canada Alpin mardi. D'ici là, le skieur de Mont-Tremblant ne participera à aucune course pour se ménager.

Il renonce ainsi aux Coupes du monde de Kitzbühel, ce week-end, et à celle de Garmisch-Partenkirchen à la fin du mois.

« Sa rééducation se fait un jour à la fois, son moral est bon », indique sa relationniste.

Guay, 36 ans, a fait l'impasse sur les Coupes du monde de Lake Louise et de Beaver Creek en début de saison à cause de problèmes au dos. Il a aggravé sa blessure à la mi-décembre, dans la descente de Val Gardena, en Italie, qu’il a conclue au 32e rang.

« C'est une erreur d'être venu à Val Gardena. J'aurais dû faire une croix sur la saison jusqu'à ce que je sois guéri », avait-il confié à Radio-Canada Sports après sa performance.

Les examens qu’il a subis depuis ont révélé une rupture de l'anneau fibreux de la quatrième vertèbre lombaire (L4), mais sa relationniste n’a pas mentionné s’il s’agissait d’une hernie discale.

Erik Guay est champion du monde de super-G et vice-champion du monde en descente. Il tentera de remporter à Pyeongchang, à ses quatrièmes Jeux, une première médaille olympique.

La descente olympique masculine sera tenue le 11 février, le super-G le 15.

Canada Alpin doit annoncer la composition de son équipe olympique le 29 janvier.

Plus d'articles