Une cible de choix s'est ajoutée à l'arsenal de Darian Durant. Le vétéran pourra désormais compter sur Ernest Jackson, un receveur de passes qui a fait tourner bien des têtes lors des deux dernières saisons.

Les Alouettes de Montréal ont consenti un contrat de deux ans à l'ailier éloigné, jeudi.

Les succès ont collé à la peau de Jackson en 2016. Sa feuille de route parle d'elle-même. Il a réussi 88 réceptions pour des gains de 1225 verges et 10 touchés, avant de goûter à l'ivresse d'une conquête de la Coupe Grey en novembre avec le Rouge et Noir d'Ottawa.

Ses statistiques l'ont placé parmi l'élite de la Ligue canadienne de football (LCF). Il a conclu parmi le top 10 pour les majeurs (2e), les verges (7e) et les attrapés (7e). Il a du coup tracé son chemin jusqu'à l'équipe d'étoiles du circuit Orridge.

Le fait d'armes de la campagne 2016 de Jackson a été signé au cours de la Coupe Grey. L'athlète de 30 ans a capté un relais de 18 verges dans la zone payante, en prolongation, ce qui a permis au Rouge et Noir de venger son échec de l'année précédente.

« La mise sous contrat d'Ernest apporte de nouvelles possibilités pour notre attaque en vue de la prochaine saison, a commenté le directeur général Kavis Reed.

« Son addition fait partie de notre plan de mettre tout en oeuvre pour que notre unité offensive soit spectaculaire et productive pour nos supporteurs dès l'an prochain. Ernest est l'un des plus redoutables receveurs de la ligue et je suis confiant qu'il sera parmi les favoris de la foule. »

Jackson compte cinq saisons d'expérience derrière la cravate dans la LCF. Il a d'abord disputé ses trois premières dans l'Ouest canadien, avec les Lions de la Colombie-Britannique, avant de signer un pacte avec le Rouge et Noir en février 2015.

Le receveur américain s'ajoute donc à un bataillon qui comprend notamment S.J. Green, Nik Lewis, B. J. Cunningham et Samuel Giguère.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Le plus beau cadeau qu'elle pouvait recevoir





Rabais de la semaine