L'arrondissement de Rosemont va subventionner ses fonctionnaires qui délaissent la voiture. Dès septembre, les cols bleus et les cols blancs qui utilisent le transport en commun recevront un remboursement de 35 $ par mois. Quant à ceux qui vont travailler à pied ou en vélo, ils recevront 25 cents du kilomètre parcouru sur l'île de Montréal.

Par exemple, un fonctionnaire qui parcourt 10 kilomètres aller-retour par jour recevra 50 $ à la fin du mois.

« On espère changer les habitudes de déplacements de nos employés », explique le maire François Croteau. « Si nous voulons atteindre l'objectif de réduction des gaz à effet de serre, il faut absolument mettre en place des mesures pour aider les gens qui voudraient passer du mode de transport en voiture vers le transport actif ou collectif. »

L'arrondissement évaluera cet été par sondage combien de ses 600 employés sont intéressés par le programme. L'indemnité pourra être réajustée au besoin. 

Avec les informations de Thomas Gerbet

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine