Retour

Face-à-face mortel entre cyclistes sur le pont Jacques-Cartier

Une collision frontale entre deux cyclistes sur la piste cyclable du côté ouest du pont Jacques-Cartier a fait un mort et une blessée tôt lundi matin.

Le cycliste décédé à la suite de l'impact est Christian Ragueneau, un Montréalais âgé de 55 ans. Le bureau du coroner enquêtera sur sa mort.

L'autre cycliste, une femme de 24 ans de Longueuil, a été transportée dans un centre hospitalier montréalais pour y soigner de multiples fractures. La vie de la jeune femme n'est pas menacée.

La collision est survenue un peu avant 4 h dans la dernière portion du pont menant à Montréal, après la dernière courbe.

Aucun des deux cyclistes ne portait de casque protecteur, a révélé la Sûreté du Québec (SQ).

La piste cyclable a été fermée à la circulation par la SQ afin de mener l'enquête. Distraction, fausse manoeuvre, vitesse élevée, éclairage déficient ou facultés affaiblies...Toutes les hypothèses sont étudiées par les policiers pour tenter d'expliquer l'accident dont les causes et les circonstances demeurent inconnues. Ce n'est qu'un peu avant 6 h que les policiers ont recommencé à laisser passer les cyclistes.

Quant à la circulation automobile, elle n'a pas été affectée par l'accident. Trois voies sont demeurées ouvertes en direction de Montréal alors qu'une seule voie était disponible pour la traversée vers la Rive-Sud. Seule la curiosité de quelques automobilistes, piquée par la présence policière sur le pont, a ralenti le flot de véhicules.

Un cycliste de 32 ans est mort en juillet 2013 à la suite d'une chute sur cette même piste cyclable. L'homme, qui ne portait pas de casque, aurait été distrait, selon des témoins, et il serait entré en collision avec un poteau bordant la piste cyclable. Il a été grièvement blessé à la tête, et son décès a été constaté à l'hôpital quelques heures plus tard.

La piste du côté ouest du pont Jacques-Cartier est multifonctionnelle, alors que seuls les marcheurs peuvent circuler sur la piste du côté est. Plusieurs marcheurs l'empruntent d'ailleurs, du côté ouest, afin de profiter de la vue qu'elle offre sur la ville et le fleuve. Le partage de la piste entre cyclistes et marcheurs y est parfois difficile.

Plus d'articles

Commentaires