Retour

Fou d'amour remporte le Grand Prix des Amériques au FFM

Fou d'amour" />

Le film Fou d'amour, du réalisateur français Philippe Ramos, a remporté le Grand Prix des Amériques du 39e Festival des films (FFM) du monde qui se clôturait ce lundi, à Montréal.

Le film raconte l'histoire d'un curé, coupable d'un double meurtre, qui vient d'être guillotiné en 1959. Au fond du panier qui vient de l'accueillir, la tête du mort raconte. Fou d'amour sort en France le 16 septembre prochain.

Le Grand Prix spécial du jury a été remis à La visiteuse de Mehmet Eryilmaz (Turquie). 2 nights till morning de Mikko Kuparinen (Finlande/Lithuanie) et Le dossier Petrov de Georgi Balabanov (Bulgarie/Allemagne) ont été récompensés ex-aequo du Prix de la mise en scène.

La comédienne suédoise Malin Buskapour a remporté le Prix d'interprétation féminine pour The Girl King de Mika Kaurismäki alors que l'acteur allemande Wolfram Bergerpour a reçu le Prix d'interprétation masculine pour Rider Jack de This Lüscher.

Le Prix du public, récompensant le film le plus populaire, a été décerné à The Girl King de Mika Kaurismäki.

Pour voir la vidéo sur votre appareil mobile, cliquez ici.

Un Grand Prix spécial des Amériques a été attribué au producteur Lord Puttnam pour sa contribution exceptionnelle à l'art cinématographique.

Le jury était présidé par l'écrivain académicien Dany Laferrière. Les autres membres du jury étaient l'actrice italienne Tea Falco, le cinéaste catalan Ventura Pons, le critique de cinéma Peter Rainer, le professeur de cinéma Gerardo Salcedo et le producteur et réalisateur Luis Urquiza.

Le FFM se termine dans la controverse alors que plusieurs employés se plaignaient de ne pas avoir été payés.

Le festival a aussi perdu au fil des années l'appui des institutions et du milieu du cinéma québécois et peinait à attirer des cinéastes de renom d'ici et d'ailleurs.

L'an dernier, les pouvoirs publics avaient retiré leurs subventions d'un coup au FFM. Cette année, le festival montréalais était de nouveau privé de l'aide de la Société de développement des entreprises culturelles (SODEC), de Téléfilm Canada et de la Ville de Montréal.

Le président et fondateur du Festival Juste pour rire, Gilbert Rozon, avait confirmé qu'il souhaitait prendre les rênes du Festival des films du monde de Montréal (FFM).




Plus d'articles

Commentaires