Retour

France-Croatie : les joueurs de l'Impact font leurs prédictions

Depuis la mi-juin, les membres de l'Impact de Montréal suivent attentivement la Coupe du monde de soccer pour s'inspirer et apprendre des meilleurs, mais aussi comme simples partisans. Pour la grande finale de dimanche entre la France et la Croatie, les prédictions sont très... partagées!

Rudy Camacho (défenseur) : France

On va trouver un moment pour regarder la finale tous ensemble après l'entraînement et puis on va voir la France gagner. Je pense que les Français sont assez costauds et ils sont prêts pour remporter la finale.

C’est une finale de Coupe du monde, donc la Croatie sera aussi motivée que la France.

Samuel Piette (milieu) : Croatie

Je vais encourager la Croatie! Tout le monde encourage la France, donc j’essaie de dire le contraire de tout le monde.

Rémi Garde (entraîneur-chef) : France

Ce n’était pas difficile de savoir. Je n’ai pas de cousins en Croatie, mais même si j’en avais eu…

Mon sentiment, c’est qu’une finale est toujours difficile. Les Croates ont fait un tournoi au niveau de l’état d’esprit et de la volonté qui m’impressionne. Je pense aussi que du côté français, il y a un peu plus d’expérience. La défaite en finale de l’Euro il y a deux ans va les aider.

J’espère vraiment que ce sera une belle fête pour nous, pour les Français.

Chris Duvall (défenseur) : Croatie

Si je dis la vérité, les partisans ne m’aimeront pas! Je choisis la Croatie. Je ne veux pas vraiment qu’aucune équipe associée à notre club ne gagne. Comme ça, personne d’entre nous ne pourra se vanter que son équipe a gagné le Mondial!

On se réunissait pour écouter les matchs après nos entraînements. On en a regardé beaucoup ensemble et c’était une belle expérience.

Quand on regarde du soccer, on devrait être plus des étudiants que des partisans. C’est dur pendant la Coupe du monde de ne pas être un partisan. Il y a beaucoup de choses qu’on peut apprendre de ces joueurs-là parce que ce sont les meilleurs du monde.

Saphir Taïder (milieu) : France

Comme je suis né en France et que j’ai porté les couleurs de l’équipe de France longtemps, je supporterai la France.

Je pense que ça va être un match compliqué, mais les Croates ont beaucoup de minutes dans les jambes. Ils sont passés trois fois en prolongation, deux fois en tirs au but. La France a une petite longueur d’avance à ce niveau-là. Mais une finale, ça se joue à fond. C’est du 50-50 même si je pense que la France va l’emporter.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Secrets d'une fashionista pour toujours être stylée





Rabais de la semaine