Retour

Front uni des services d'autopartage contre Coderre

Les services d'autopartage Communauto et car2go ont lancé mardi une campagne en ligne, #jaimemonVLS, pour dénoncer les mesures « contraignantes » que leur impose la Ville de Montréal.

Lors d'un point de presse conjoint, les opérateurs se sont insurgés mardi matin contre « l'hostilité de l'administration Coderre » vis-à-vis des entreprises qui exploitent les véhicules en libre-service (VLS). 

Les compagnies reprochent à l'administration Coderre de durcir le ton contre les VLS avec l'adoption en août d'un nouveau règlement municipal qui vise à limiter le nombre de véhicules à essence dans les rues de Montréal au profit de voitures électriques.

Communauto et car2go citent parmi les mesures contraignantes l'augmentation « de 30 % » du coût de la vignette, le plafonnement du nombre de véhicules hybrides et à essence, et l'obligation des compagnies de payer à nouveau la vignette si elle se décolle ou se décolore.

« Aucune autre industrie liée à la mobilité ne se voit imposer de telles contraintes », estiment dans un communiqué les opérateurs, qui demandent un « traitement équitable », en invitant la Ville de Montréal à revoir sa politique de stationnement.

Communauto et car2go demandent aux internautes de partages le mot-clic #jaimemonVLS sur les réseaux sociaux.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une bulle gèle sous nos yeux





Concours!



Rabais de la semaine