Retour

Gilles Deguire plaide coupable à une accusation d'attouchements sexuels sur une personne mineure

L'ex-maire de Montréal-Nord, Gilles Deguire, a plaidé coupable à une accusation d'attouchements sexuels sur une personne de moins de 16 ans, mais par voie sommaire, jeudi, au palais de justice de Montréal.

Son avocat, Me Alexandre Bergevin, a expliqué que comme ce chef d'accusation était auparavant par voie criminelle, la peine prévue était alors d'un minimum d'un an. En procédant par voie sommaire, la peine minimum pour ce chef est moindre, soit de 90 jours.

Il y a par ailleurs eu un arrêt des procédures pour ce qui est de l'autre chef d'accusation d'agression sexuelle, a indiqué Me Bergevin.

Lors de la dernière audience, le 7 novembre, l'avocat de Gilles Deguire avait mentionné que son client éprouvait des remords profonds, qu'il estimait avoir dérapé et avoir fait quelque chose d'impardonnable. Gilles Deguire, âgé de 67 ans, s'excusait auprès de sa victime et voulait assumer la responsabilité de ses gestes, affirmait son avocat.

L'ex-maire d'arrondissement avait démissionné de son poste en janvier dernier, alors qu'il faisait l'objet d'une enquête du Service de police de la Ville de Montréal.

Les actes qui lui sont reprochés se sont déroulés entre le 1er décembre 2013 et le 23 octobre 2015. L'identité de la victime fait l'objet d'une ordonnance de non-publication. Celle-ci était âgée entre 13 et 15 ans.

Les représentations sur la peine à imposer à l'ex-maire de Montréal-Nord auront lieu le 24 mars prochain. D'ici là, un rapport présentenciel devra être rédigé pour guider le tribunal dans sa prise de décision.

Plus d'articles

Commentaires