Les Québécois Samuel Girard et Marianne St-Gelais ont permis au Canada de mettre la main sur deux médailles au deuxième jour de la première Coupe du monde de patinage de vitesse sur courte piste de la saison, samedi, à Calgary.

Tous deux en action au 500 mètres, Girard a raflé l'or tandis que St-Gelais a obtenu l'argent.

En tête de la course dès le départ, Girard, de Ferland-et-Boilleau, a conservé sa place au-devant du peloton tout le long des 500 mètres pour devancer à la ligne d'arrivée le Chinois Wu Dajing et le Russe Victor Ahn, respectivement.

« C'était le plan de match d'attaquer dès le premier virage, a avoué Girard. J'avais une bonne position au départ et j'ai pu atteindre une bonne vitesse. Je sais que je peux être très rapide. »

Les compétitions se poursuivront dimanche alors qu'il y aura une autre finale au 500 m, une au 1000 m ainsi que les relais féminins et masculins.

« On s'attend de nous que nous remportions des médailles, ici ou aux Jeux olympiques. Nous voulons que nos athlètes soient prêts à performer au niveau de ces attentes », a mentionné l'entraîneur de l'équipe masculine, Derrick Campbell.

Ce ne sont d'ailleurs pas seulement les entraîneurs qui ont décidé que l'objectif allait être de huit médailles, les athlètes ont également été consultés.

« Nous voulons que les athlètes soient confortables avec ce qu'ils peuvent accomplir, a ajouté Campbell. Nos attentes sont élevées, mais elles sont aussi atteignables. »

Le triple médaillé d'or olympique Charles Hamelin, de Sainte-Julie, au Québec, détenait la première place lors des quarts de finale, mais il a chuté.

« Les chutes font partie de notre sport et il faut composer avec elles, a affirmé Hamelin. Je vais oublier le 500 m et je vais me concentrer sur le 1000 m et le relais. »

St-Gelais chute, mais termine 2e

En finale féminine, Marianne St-Gelais est montée sur la deuxième marche du podium malgré une chute.

Provisoirement première, l'athlète de Saint-Félicien a été accrochée par sa coéquipière Kasandra Bradette qui tentait un dépassement sur l'Italienne Arianna Fontana. Fontana a terminé la finale dans les coussins et les contacts initiés par Bradette ont valu à cette dernière une disqualification.

« J'ai voulu faire un dépassement et ça n'a pas tourné comme je l'aurais souhaité », a laissé tomber Bradette.

Après sa chute, St-Gelais s'est remise sur pied et a poursuivi la course et a été créditée de la deuxième place derrière la Chinoise Fan Kexin.

« Kasandra a fait ce qu'elle avait à faire, a analysé St-Gelais. Arianna était probablement trop à l'extérieur, c'est pour cette raison qu'elle a chuté avec moi. Je suis déçue parce que je suis ici pour remporter la médaille d'or et la Chinoise a trouvé le moyen de la gagner. »

Également parmi les finalistes samedi soir, le Montréalais Pascal Dion a fini au quatrième échelon du 1500 m. Sur la même distance, la Sherbrookoise Kim Boutin a terminé sixième.

(Avec Sportcom)

Plus d'articles

Vidéo du jour


Qu'est-ce qui se passe quand tu fais une détox de cellulaire?