Retour

Greffé du cœur à 2 ans, Émile soufflera bientôt 18 bougies

Le premier enfant canadien à avoir été branché à un cœur mécanique en attente d'une greffe aura bientôt 18 ans. Émile Jutras a rencontré, mercredi, la nouvelle équipe de médecins qui le suivra désormais comme adulte.

Le jeune homme est devenu à l'âge de 2 ans le premier enfant du pays à attendre une greffe, branché sur un cœur mécanique. C'était en 2002. Depuis, il mène une vie presque normale.

« Pour ce qui est des infections, il faut faire attention. Mais à part ça, c’est un petit garçon normal. Il s’amuse bien, il joue bien, il se fâche bien et n’aime pas faire la vaisselle », raconte sa mère, Shirley Grondin.

À la veille de ses 18 ans, Émile se dit chanceux. « Chanceux, et moins stressé pour l’avenir », confie-t-il.

Une première

Émile Jutras quitte désormais l’hôpital pour enfants qui lui a sauvé la vie. Un virus s’attaquait alors à son cœur, et les médecins ont utilisé pour la première fois en Amérique un cœur mécanique pour un tout petit enfant. Le cœur de Berlin est un cœur assez petit qui devait garder Émile en vie 109 jours, jusqu’à la greffe.

Il revient de loin, si bien qu'on le considère aujourd'hui comme un miraculé.

Comme adulte, le jeune homme sera suivi à l’hôpital Royal Victoria du Centre universitaire de santé McGill. Sa nouvelle cardiologue le connaît déjà. Ce qui est fascinant, selon la Dre Nadia Giannetti, chef du centre de greffes cardiaques, c'est de voir que dans son cas, le cœur a grandi avec lui.

L’histoire très suivie d’Émile a aussi contribué à promouvoir le consentement au don d’organes. Une cause épousée par toute la famille Jutras.

Une quarantaine de greffes cardiaques sont réalisées chaque année au Québec, dont environ quatre chez les enfants.

D’après le reportage d’Anne-Louise Despatie

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un homme sauve un faucon d'une attaque de serpent





Rabais de la semaine