Retour

Grève dans 57 CPE de Montréal et Laval : les parties encore en médiation mardi

Les rencontres de médiation se sont poursuivies encore mardi entre l'association patronale et le syndicat des travailleuses des CPE de la région de Montréal et Laval.

Depuis mercredi dernier, 57 Centres de la petite enfance de Montréal et Laval sont touchés par une grève illimitée de leurs travailleuses.

Des discussions ont eu cours toute la journée, lundi, jusque tard dans la nuit. Puis la médiation a repris mardi et elle avait toujours cours en fin d'après-midi.

« Après une longue journée de négociation qui s'est terminée à 2 h ce matin et qui a été ponctuée d'une série de contre-propositions et d'avancées, les deux parties sont de nouveau convoquées par les médiateurs aujourd'hui [mardi] », a fait savoir Chantal Bellavance, administratrice et porte-parole de l'Association patronale nationale des CPE.

L'association patronale a demandé au syndicat de lui présenter « une offre globale qui devrait, en principe, respecter nos priorités ». Les discussions se poursuivaient donc.

Les questions des salaires, du régime de retraite, des assurances collectives et du nombre de semaines de vacances sont réglées. Le litige porte sur l'organisation du travail.

Cinquante-sept des 993 CPE du Québec sont touchés par ce débrayage illimité. Le syndicat concerné est rattaché à la Fédération de la santé et des services sociaux de la CSN.

Plus d'articles