Retour

Grimper des milliers de marches pour la dystrophie musculaire

Des centaines de personnes gravissent dimanche les 23 étages de la tour Deloitte, au centre-ville de Montréal, afin d'amasser des fonds pour la dystrophie musculaire.

Les 600 participants au 21e Défi Gratte-Ciel espèrent amasser ainsi 300 000 $ pour la recherche sur cette maladie qui touche 50 000 Canadiens et 5000 Québécois.

« C’est l’événement le plus important au Canada » pour la dystrophie musculaire, indique le chef de division au service des incendies de la Ville de Longueuil, Mario Martin.

Les hommes et femmes qui participent à l’événement sont invités à relever quatre épreuves, selon leurs aptitudes.

En matinée, les participants au défi extrême étaient invités à monter les 23 étages, soit 1188 marches, le nombre de fois qu’ils le désiraient, en tenue sportive ou en portant des vêtements de pompiers.

C’est un défi assez exigeant, explique Mario Martin. « On a quand même près de 75 livres de stock sur le dos et on va respirer l’air de la bouteille, dit le pompier. En plus, il fait chaud dans la cage d’escalier. »

« Moi et ma fille, on est rendus à notre cinquième montée, raconte Mario St-Pierre, qui est pompier à Sainte-Agathe-des-Monts et Val-David. On aimerait ça faire dix montées avec les appareils respiratoires sur le dos. »

Le fils de Mario St-Pierre est atteint de dystrophie musculaire. « Il n’est plus capable de marcher depuis l’âge de 10 ans », déplore-t-il.

Pour lui, le Défi Gratte-Ciel « n’est rien à côté de ce que les enfants doivent affronter chaque jour ».

« Le défi est quotidien », ajoute Manouane Beauchamp, dont le fils est atteint d’amyotrophie spinale, une forme de dystrophie musculaire.

« Il faut une voiture adaptée. C’est un défi d’avoir un enfant en fauteuil roulant », indique-t-il.

Les autres épreuves sont le défi vitesse, pour ceux qui veulent courir jusqu’en haut des 23 étages le plus rapidement possible, le défi classique, pour l’ensemble des 600 participants, et le défi des héros, durant lequel des enfants atteints de dystrophie musculaire sont transportés jusqu'en haut de la tour par une équipe de pompiers, de paramédicaux ou de policiers.

Avec les informations de Louis de Belleval

Plus d'articles

Vidéo du jour


Ce que vous préférez à propos de l’automne selon votre signe





Rabais de la semaine