Retour

Grogne contre la politique de stationnement sur le Plateau

Les citoyens opposés à la nouvelle politique de stationnement dans l'arrondissement ont fait entendre leur mécontentement, hier soir, lors d'un conseil d'arrondissement du Plateau-Mont-Royal tenu dans une salle du cinéma L'Excentris.

Les citoyens dénoncent l'agrandissement des zones de stationnement réservées aux résidents détenteurs de vignettes.

Un citoyen a reproché au maire de l'arrondissement, Luc Ferrandez, de prolonger les heures de stationnement pour les parcs canins alors que les résidents ont de moins en moins d'espace pour se stationner sans vignette. Une salve d'applaudissements a suivi son intervention.

Une pétition, qui compte 9000 signatures et intitulée « Non merci Monsieur Ferrandez! », circule dans l'arrondissement. La pétition réclame la révision de la politique des vignettes de stationnement pour les résidents et les visiteurs de même que l'annulation des sens uniques dans certaines rues.

Le maire Ferrandez réplique que la vente des vignettes connaît un grand succès. « On a commencé la vente avant-hier, il y a eu 600 vignettes [vendues] pour les visiteurs », a exposé le maire alors qu'un citoyen l'a interrompu pour préciser qu'ils n'« ont pas le choix ».

Consultation déficiente

Le chanteur Michel Rivard a plaidé la cause des plaignants, reprochant au maire son manque de consultation. « Je pense qu'il y aurait moyen que tout ça fonctionne harmonieusement et avec plus de consultations, a déclaré M. Rivard. Je suis d'accord avec ceux qui ont soulevé ce point ce soir. »

Tout comme le maire de l'arrondissement, M. Rivard rêve également d'une ville verte avec des voitures électriques, une majorité de marcheurs et de cyclistes; mais il dénonce la façon de faire du maire Ferrandez.« La façon un peu dictatoriale avec laquelle il veut arriver à ces fins-là, pour moi, c'est une vision un peu manichéenne des bons et des méchants : il y a les bons cyclistes et les méchants automobilistes. »

« Les gens font tellement de fois le tour des pâtés de maisons pour se trouver du stationnement que ça pollue quatre fois plus », ajoute M. Rivard.

La pétition citoyenne sera déposée lors d'un prochain conseil d'arrondissement.

Quant au maire, il promet de tenir compte de la pétition des citoyens et de la politique de stationnement du maire de la ville centre, Denis Coderre, qui devrait être déposée sous peu.

D'après un reportage de Julie Marceau

Plus d'articles

Commentaires