Retour

Guéri, Drogba prêt pour l'important match à Columbus

L'Impact de Montréal avait besoin de Didier Drogba pour le match de samedi face au Crew de Columbus. Il sera à son poste.

Le numéro 11 de l'équipe était de retour à l'entraînement, vendredi, et de fort bonne humeur.

En sortant du vestiaire, à la question posée par Radio-Canada : « Comment va votre cheville ? », il a répondu : « Ça va, merci », et il a levé le pouce.

Il venait de répondre à des membres de l'organisation: « Tu es correct ? Oui. Tout est là (en désignant sa tête), là, c'est pas grave (en désignant sa cheville) ». 

Drogba a ensuite passé 8 minutes à taper des ballons, et à rigoler fort avec le gardien pour montrer qu'il avait gros moral.

Ce qui est de très bon augure pour le match de samedi face au Crew de Columbus. 

« Ce n'était pas grave, il a pris une journée de repos, a expliqué l'entraîneur Mauro Biello. On a travaillé très fort mardi et mercredi. La semaine passée, il a joué trois matchs de 90 minutes. Ça va l'aider de retrouver son rythme et sa forme physique. »

L'athlète ivoirien fera partie du onze partant, samedi.

« S'il est prêt, il va être disponible pour moi », a confirmé l'entraîneur.

L'Impact de Montréal a encore en mémoire ce match retour lors des séries de 2015. Il avait été éliminé à Columbus par le Crew en prolongation, 4 à 3, le 7 novembre en demi-finales de l'Est devant 19 026 spectateurs.

Drogba avait été surveillé de très près. Il avait été touché à la cuisse avant d'être taclé à la cheville. Le Crew le sait à nouveau fragile à la cheville (gauche), et saura où viser. 

« Je suis sûr qu'il y a des joueurs qui se rappellent quand on a perdu ce match-là, et ce n'était pas un bon moment pour nous, a expliqué l'entraîneur Mauro Biello.

« Mais c'est maintenant une nouvelle saison, et on est prêt à se battre. Il faut se focaliser sur nous. Ils ont des joueurs importants, mais à la fin, il faut être prêt à se battre contre n'importe qui va jouer contre nous. On se connaît bien les deux équipes, et je ne pense pas qu'il va y avoir des surprises de leur part pour nous, mais c'est à nous de pousser et d'aller chercher un résultat.

« On va dans un environnement difficile, et c'est un grand défi pour nous. On espère aller là-bas avec la bonne mentalité. On commence le mois de mai, on sait qu'on a des matchs importants ce mois-ci, et c'est un match important. »

(NDLR: L'Union de Philadelphie, qui a un point de moins que l'Impact dans l'Association de l'est, ne joue pas ce week-end, donc l'impact pourrait creuser l'écart au premier rang du classement).

Un environnement difficile, car les partisans du Crew font beaucoup de bruit, les joueurs ont du mal à s'entendre. Et sur le terrain, le Crew sait comment faire craquer l'adversaire. 

« Eux autres, la façon qu'ils jouent, ils gardent le ballon, ça crée de la fatigue mentale de savoir qu'on n'a pas toujours le ballon, précise Patrice Bernier, il faudra donc rester concentré offensivement, pour profiter des occasions qu'on va créer.

« Columbus, chez eux, répond différemment de l'extérieur, et le passé de l'Impact là-bas prouve que ce n'est pas une place facile pour nous autres. Il faut qu'on soit vraiment concentré. Et c'est 90 minutes, ce n'est pas 20, 25 ou 45 minutes comme dans le dernier match. Et le pointage est toujours serré, donc il faut vraiment rester concentré pendant 90 minutes. »

Créer de l'espace pour Drogba

Pour profiter des occasions, comme dit Bernier, et arriver à battre le Crew, l'Impact doit travailler sa chimie sur le terrain, autour de Didier Drogba.

« À partir du moment où Didier est là, on essaie un peu moins de bouger sans ballon, donc ça donne beaucoup moins de possibilités au porteur du ballon de distribuer le jeu, explique le défenseur Laurent Ciman. Donc, ce qu'il faut apprendre, quand Didier est là, c'est de jouer sans ballon, de créer de l'espace.

« On sait que Didier aime bien demander le ballon dans les pieds, donc, c'est aux autres joueurs de demander le ballon en profondeur. Et voilà. C'est de trouver une chimie entre tout ça. »

De la chimie, de la patience et beaucoup de maîtrise. Ce sont les ingrédients qui permettront à l'Impact de venir à bout du Crew, samedi. Le match commence à 19h30 HAE.

Rappelons que dans leur premier affrontement de 2016, le 9 avril au Stade olympique de Montréal, l'Impact l'avait emporté devant 22 056 spectateurs, sans Didier Drogba.  

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine