Retour

Guidé par un Piatti impérial, l'Impact retrouve le sentier de la victoire

Fouettés par les commentaires de Rémi Garde plus tôt cette semaine, les joueurs de l'Impact de Montréal ont battu le Revolution de Nouvelle-Angleterre par la marque de 4-2 samedi, au stade Saputo.

Le capitaine de l’équipe, Ignacio Piatti, a marqué le troisième but de son équipe en plus de se faire complice sur trois autres filets des siens.

Anthony Jackson-Hamel, visé directement par les propos de Rémi Garde, a profité du génie de son coéquipier argentin pour inscrire ses deux premiers buts de la saison.

Inséré dans le onze partant pour la première fois de la saison, le « Bombardier de Limoilou » n’a pas raté sa chance, étant une menace constante derrière les défenseurs de la Nouvelle-Angleterre.

Raheem Edwards a été l’autre buteur du Bleu-blanc-noir, qui met fin à une séquence de quatre défaites.

Le Revolution a contrôlé les dernières minutes de jeu, avec notamment deux buts face à Evan Bush, mais c’était trop peu trop tard.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Une mère et son fils offrent une danse inoubliable





Rabais de la semaine