Retour

Hamelin, Cournoyer, St-Gelais et Boutin triomphent aux sélections automnales

Kim Boutin et Charles Hamelin ont tour à tour remporté la finale du 1000 m des sélections nationales de patinage de vitesse courte piste en vue des Coupes du monde automnales, samedi, à l'aréna Maurice-Richard.

Boutin a devancé dans l'ordre un trio québécois composé de Marianne St-Gelais, Marie-Ève Drolet et Valérie Maltais, tandis que Hamelin, lui, a été sacré victorieux contre Charle Cournoyer, François Hamelin et Samuel Girard, respectivement.

Les quatre femmes ont signé un temps dans les 1 min 38 s. Boutin a arrêté le chrono en 1:38,17, soit deux dixièmes de seconde devant sa plus proche poursuivante, St-Gelais.

« Je suis assez contente car je voulais gagner, a reconnu Boutin. J'ai fait un tour en neuf secondes au milieu de la course, ce qui est quand même assez bon. Ça montre que je suis capable de gagner et de mettre Marianne au défi, ce qui nous rend toutes les deux meilleures. »

Du côté des hommes, Hamelin et Cournoyer ont été les seuls à rallier l'arrivée sous les 1:26. Ils ont obtenu des temps de 1:25,57 et 1:25,84. Girard a été ennuyé par des pépins durant la course et a dû se contenter d'un 1:48,87, bien loin derrière ses compatriotes.

Plus tard dans la journée, Cournoyer et St-Gelais ont pris leur revanche au 1500 m.

« Aujourd'hui, j'ai vraiment eu plus confiance en moi comparativement à la veille et j'ai été plus capable de faire ce que je voulais », a analysé le vainqueur du volet masculin au 1500 m.

Cournoyer (2:18,129) a tout juste battu son grand rival Charles Hamelin (2:18,186) et Pascal Dion (2:18,361). St-Gelais (2:51,225) a pour sa part vaincu Drolet (2:51,378) et Jamie Macdonald (2:51,723).

« Je suis très contente de ma journée. Kim [Boutin] a fait de superbes courses. De mon côté, j'ai fait des erreurs dans les deux finales, a déclaré Marianne St-Gelais.

« Il y a des choses qu'on n'apprend pas lorsqu'on gagne. C'est bien de gagner, mais c'est aussi bien de le faire lorsque c'est relevé et qu'on peut essayer de nouvelles choses. »

Au terme des trois journées de compétitions canadiennes, qui prendront fin dimanche, six hommes et six femmes seront sélectionnés pour participer aux quatre Coupes du monde automnales.

Ces épreuves auront lieu à Calgary (4 au 6 novembre), à Salt Lake City, aux États-Unis (11 au 13 novembre), à Shanghai, en Chine (9 au 11 décembre), et à Gangneung, en Corée du Sud (16 au 18 décembre).

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Cet amateur de hockey gagne 1000$ s'il réussit à marquer





Rabais de la semaine