Retour

Hockey Projection : pour rendre la pratique du hockey plus accessible

BILLET - La pratique du hockey coûte cher et le système québécois identifie ses joueurs d'élite tellement tôt que bien des athlètes doués restent sur les lignes de côté et n'ont pas la chance de maximiser leur talent. Pour s'attaquer à ces deux problèmes, quatre hommes de hockey ont créé un outil fort intéressant : le site HockeyProjection.com.

Hockey Projection a été développé et fondé par deux anciens joueurs de la LHJMQ, Danick Bouchard et Maxime Aubut, ainsi que par Martin Perron, un père de famille qui a en quelque sorte passé sa vie dans les arénas, d'abord à titre de bénévole et d'arbitre, et ensuite comme parent.

Le quatuor est complété par Dominic Ricard, qui a été entraîneur et directeur général dans la LHJMQ et qui agit maintenant comme conseiller (avec Pat Brisson et André Ruel) au sein de l'agence de représentation Creative Artists Agency. Au début des années 2010, Dominic Ricard faisait aussi partie des fondateurs de la Ligue de hockey préparatoire scolaire (LHPS), qui a en quelque sorte révolutionné le modèle du hockey mineur québécois.

« Nous nous sommes réunis il y a un peu plus d'un an et nous avons conclu qu'il fallait envisager la pratique du hockey différemment, explique Martin Perron.

« Si on avait créé une école de hockey, le résultat aurait été de faire apparaître une école de plus parmi les 1000 qui existent déjà. D'ailleurs, nous avons rapidement conclu que la solution se trouvait hors de la patinoire parce que les locations de glace coûtent maintenant 250 $ l'heure. Nous pensons pouvoir aider davantage en rejoignant les hockeyeurs et leurs parents à la maison, et en leur offrant une aide et une expertise personnalisée. »

***

À titre d'exemple, il peut en coûter plus de 2000 $ pour s'entraîner sous la supervision d'un préparateur physique durant l'été. Un abonnement annuel à Hockey Projection coûte 19,99 $.

« Le but, c'est d'offrir le meilleur encadrement et d'assouvir la passion du plus grand nombre possible de joueurs et de joueuses. Pas juste à ceux qui évoluent dans l'élite », indique Martin Perron.

Après avoir créé un profil personnalisé et déterminé ses objectifs personnels, le hockeyeur (peu importe son niveau) reçoit un programme d'entraînement détaillé qui tient compte de son âge et de son niveau de développement. Chaque exercice est expliqué avec des photos ou des vidéos.

Périodiquement, afin de mesurer leur progression, les membres de Hockey Projection sont aussi invités à se soumettre, à la maison, aux mêmes tests physiques que les joueurs de la LHJMQ. Les résultats sont inscrits dans le dossier du joueur, mais demeurent confidentiels. L'athlète est invité à surpasser ses propres limites.

« Tous ces programmes ont été conçus par les préparateurs physiques qui collaborent à Hockey Projection », souligne Martin Perron.

Outre l'aspect « préparation physique », les abonnés de Hockey Projection ont accès à des ressources en matière de nutrition sportive (conseils et recettes), de préparation mentale, de santé/réadaptation, de développement des habiletés et même d'accompagnement scolaire.

« Pour développer les habiletés, nos spécialistes ont préparé une banque d'exercices qui peuvent être faits à la maison avec un bâton et une balle, tout simplement. Tout le monde peut faire ça à la maison, sans avoir à s'inscrire dans une école de hockey.

« Nous sommes en train d'établir une banque de professionnels dans toutes les régions du Québec [il y en a plus de 60 actuellement, NDLR]. Les spécialistes présents sur notre site nous ont été recommandés et sont reconnus dans leur région respective. Il n'y a aucun échange d'argent entre ces professionnels et nous. Pour être présent sur Hockey Projection, chacun doit remplir deux conditions : a) offrir un accès privilégié et des rabais à nos membres si jamais leurs services sont requis, et b) rédiger trois articles par année pour enrichir le contenu du site et pour mieux informer les parents et les hockeyeurs. »

***

Dans le milieu du hockey mineur et au sein de la communauté des affaires, cette initiative semble être bien perçue et très bien reçue.

Dans chaque région du Québec, Martin Perron développe des partenariats qui permettent aux familles d'y trouver leur compte.

À Drummondville, entre autres, le magasin Sports Expert offre deux rabais de 33 %, chaque année, aux membres de Hockey Projection. Dans une autre région, un Sports aux Puces offre gratuitement l'aiguisage de patins pour toute une saison. Ailleurs, des hôtels accordent un rabais de 20 % pour chaque nuitée, ce qui peut s'avérer utile en période de tournois. Même des épiciers ont emboîté le pas et consentent un rabais annuel de 5 % aux membres.

« Un autre exemple : nous avons établi un partenariat avec SOSprof en ce qui a trait à l'aide aux devoirs ou à l'accompagnement scolaire. Ça peut coûter entre 35 et 45 $ l'heure pour trouver de l'aide aux devoirs, mais SOSprof n'impose pas de frais d'inscription (40 $) à nos membres. En bout de ligne, chaque famille peut facilement y trouver son compte », estime Martin Perron, dont le fils Francis évolue au sein de l'organisation des Sénateurs d'Ottawa.

Sans tambour ni trompette, Hockey Projection a été lancé en mars dernier dans un aréna de Drummondville. Normalement, les athlètes doivent s'y inscrire individuellement. Mais le mot commence à circuler et diverses organisations de hockey mineur, civiles et scolaires, inscrivent d'emblée tous leurs joueurs.

« Nous considérons que c'est un bon outil complémentaire pour nos joueurs. Ça permettra à nos 150 athlètes et à leurs familles d'avoir accès à des ressources utiles en tout temps, même pendant leurs vacances estivales. Au cours de la prochaine saison, nous comptons aussi faire un suivi chaque semaine quant à l'utilisation du site par nos joueurs », soutient François Marcoux, le président et fondateur de l'Académie Ulysse, un programme scolaire.

D'autres organisations civiles de la Rive-Nord de Montréal, comme les Seigneurs des Milles-Îles et les Conquérants des Basses-Laurentides, ont aussi emboîté le pas selon Martin Perron.

« Nous avons investi nos propres économies pour lancer ce projet et nous croyons qu'il sera utile. À terme, on voudrait que les gens puissent se dire que Hockey Projection sert de lieu de rassemblement pour permettre à toute la communauté d'améliorer et de rendre plus accessible la pratique du hockey », confie Martin Perron.

Plus d'articles

Commentaires