Retour

Hybride, le studio québécois créateur d'effets spéciaux pour Rogue One

Il y a 25 ans, Hybride, le premier studio numérique voyait le jour au Québec. L'entreprise comptait alors quatre employés. Ils sont aujourd'hui plus de 100 et ils ont contribué à plusieurs grandes productions cinématographiques, dont le dernier Star Wars.

Pour Rogue One : une histoire de Star Wars, 76 employés d'Hybride ont travaillé à la conception des effets spéciaux d'une séquence importante du film. L'entreprise ne peut dévoiler laquelle en raison d’une entente de confidentialité avec Disney.

La publicité à l’origine

Fondée en 1991, Hybride a d’abord offert ses services pour le domaine de la publicité.

Mais comment une entreprise établie à Piedmont dans les Laurentides a-t-elle réussi à faire le pas en décrochant un contrat à Hollywood? « On s'est niché très très rapidement, et la raison est simple, c'est qu'on vient d'un background d'effet numérique qui ne travaillait qu'en télévision, mais qui a forcément su migrer vers le cinéma », explique Pierre Raymond, président directeur des opérations d’Hybride.

Hybride est alors devenu un précurseur du domaine des effets visuels de haut niveau dans l'est de l'Amérique du Nord.

Le nom du studio apparaît au générique d’une multitude de films, dont À la poursuite de demain, Monde jurassique, Avatar, The Hunger Games, Invincible et Star Wars : le réveil de la force.

Les effets spéciaux de brouillard, d'extraterrestres et de logogrammes du film L’arrivée de Denis Villeneuve sont également l’œuvre d’Hybride; 14 mois de travail ont été consacrés pour produire 245 plans d'effets qui comptent pour 25 minutes du long métrage.

« On peut passer des semaines, des mois, des fois travailler sur un seul plan et quand on va voir le film, une fraction de seconde, il est fini, il est passé. Les gens ne réalisent pas le temps qu'on a investi dans ce plan-là », révèle Patrick Théroux, superviseur d'effets chez Hybride.

Hybride a récemment signé un partenariat avec ILM, la société américaine d'effets spéciaux fondée par George Lucas, en plus d'avoir ouvert un deuxième studio à Montréal.

Décidément, le cheminement de cette petite entreprise québécoise nichée entre deux sapins est hors du commun.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une bulle gèle sous nos yeux





Concours!



Rabais de la semaine