Retour

Incendie dans une garderie : Crémazie rouvert dans les deux directions

Les pompiers de Montréal ont combattu deux incendies majeurs dans la nuit de dimanche à lundi : un premier dans un atelier de mécanique de Montréal-Nord et un second dans une garderie du boulevard Crémazie. La circulation est maintenant complètement rétablie sur cette artère, qui a été d'abord complètement fermée à la circulation, puis rouverte en direction est seulement.

Vers 2 h 30 du matin, plus de 120 pompiers de Montréal ont dû intervenir en force dans une garderie du boulevard Crémazie, près de l'avenue De Châteaubriand.

L’immeuble a été ravagé par les flammes, mais personne n’a été blessé.

L’incendie est maintenant éteint et le boulevard Crémazie est rouvert à la circulation dans les deux sens, a indiqué le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM).

Le boulevard Crémazie avait d'abord été complètement fermé entre les rues Lajeunesse et Saint-Hubert. L’artère avait été rouverte à la circulation vers 8 h 30, mais seulement en direction est.

Un atelier de mécanique incendié

L’autre incendie, d’origine criminelle, s’est déclaré vers 22 h 30 sur l’avenue Éthier, près de la rue Forest, dans un secteur industriel.

Selon un témoin, un véhicule aurait délibérément enfoncé la porte de garage d’un atelier de réparation de motos quelques instants avant le début de l’incendie.

Les flammes se sont ensuite rapidement propagées dans l’immeuble ainsi qu'à deux autres bâtiments adjacents.

Environ 150 pompiers ont été dépêchés sur les lieux pour éteindre l’incendie. Personne n’a été blessé.

L’enquête sur l’origine de l’incendie a été confiée au SPVM.

Coordonner les activités

Devoir combattre non pas un mais deux incendies majeurs en même temps a bien évidemment compliqué les opérations des pompiers.

« C’est certain que cela a causé une problématique au niveau de la répartition de nos appareils. Nos véhicules viennent de plus loin, donc ça prend un petit peu plus de temps à se rendre sur les lieux », indique Benoit Martel, chef aux opérations du Service de sécurité incendie de Montréal.

M. Martel affirme cependant que cette situation n’a jamais menacé la sécurité des citoyens.

Plus d'articles

Vidéo du jour


L'art d'être le parfait invité