Le receveur vedette Ernest Jackson a été présenté aux médias montréalais, vendredi, une journée après avoir paraphé une entente avec les Alouettes. Le principal concerné est ravi de débarquer dans la métropole québécoise.

Jackson était considéré comme l'un des meilleurs joueurs disponibles, toutes positions confondues, à s'engager sur le marché de l'autonomie.

L'état-major des Alouettes est évidemment bien heureux d'avoir été en mesure de greffer l'ailier éloigné étoile à son unité offensive. Le nouveau venu dans le nid montréalais est à son tour comblé de son troisième mariage dans la Ligue canadienne de football (LCF).

« Je suis vraiment heureux d'être à Montréal. C'est une chance de pouvoir évoluer devant des partisans aussi passionnés », a fait savoir celui qui a également porté l'uniforme des Lions de la Colombie-Britannique et du Rouge et Noir d'Ottawa.

Jackson ne sera pas en terrain inconnu chez les Alouettes. L'athlète de 30 ans a côtoyé Jacques Chapdelaine durant deux saisons, en 2012 et 2013, pendant que ce dernier agissait à titre de coordonnateur à l'attaque des Lions.

« J'ai déjà travaillé avec Jacques Chapdelaine et j'ai beaucoup aimé ma discussion avec Kavis Reed, pour voir les plans qu'il a pour le futur de l'organisation. J'ai hâte de me mettre au travail avec cette unité offensive explosive. »

Outre l'entraîneur-chef, Jackson connaît d'ores et déjà quelques-uns des membres de la formation, dont S.J. Green, Stefan Logan et Ryan Phillips, les deux derniers étant d'anciens coéquipiers en Colombie-Britannique.

« Ayant joué à Vancouver par le passé, je connais ceux qui ont déjà joué pour les Lions. J'ai parlé à quelques-uns d'entre eux avant de venir ici. J'ai très hâte de rencontrer le reste de l'équipe », a-t-il affirmé.

Jackson et Green pourraient d'ailleurs causer de douloureux maux de tête aux défenses adverses l'été prochain.

Il sera cependant intéressant de voir si Green pourra retrouver de sa superbe, lui qui a subi une déchirure complète du ligament collatéral interne, du ligament croisé postérieur, du ligament croisé antérieur et du ménisque à son genou droit.

Champion de la plus récente Coupe Grey en compagnie de ses équipiers du Rouge et Noir, Jackson désire rééditer son exploit, mais cette fois-ci dans l'organisation des Alouettes.

« Peu importe l'équipe, l'objectif numéro un est de remporter la Coupe Grey. Je suis ici pour aider l'équipe à réaliser cet objectif, et j'espère que nous réussirons cette année », a confié celui qui a inscrit le touché victorieux, en prolongation, lors de la conquête du titre canadien.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Les plus beaux hôtels écologiques du monde