Hospitalisé samedi à la suite d'un malaise, Jacques Demers se porte mieux et a pu retourner à son domicile dimanche midi.

L'ancien entraîneur-chef du Canadien a subi avec succès des tests pour déterminer la nature exacte de son malaise.

Au départ, sa famille avait craint qu'il ne soit victime d'un deuxième accident vasculaire cérébral, mais il semble qu'il aurait plutôt souffert d'une infection.

M. Demers, de retour à la maison en compagnie de sa famille, compte prendre le temps qu'il faut pour retrouver ses forces.

L'ancien entraîneur, maintenant âgé de 72 ans, a subi un AVC en avril dernier. Sa santé s'est graduellement améliorée depuis, mais il demeure paralysé du côté droit et a des problèmes d'élocution.

Mardi dernier, lors du match d'ouverture local du Tricolore, il était apparu souriant dans un fauteuil roulant pour remettre le flambeau au capitaine Max Pacioretty.

Il a aussi assisté à son intronisation à titre de bâtisseur au Panthéon des Sports du Québec à la fin du mois de septembre.

M. Demers a mené le Tricolore à sa dernière conquête de la Coupe Stanley en 1993. Il a aussi dirigé les Nordiques de Québec, les Red Wings de Détroit et les Blues de St. Louis au cours de sa carrière d'entraîneur dans la LNH.

Il avait été nommé au Sénat en 2009 par le premier ministre Stephen Harper, mais avait quitté le caucus conservateur en décembre pour siéger comme indépendant.

Plus d'articles