Retour

Jeannot Junior Cormier accusé du meurtre prémédité de ses grands-parents à Sainte-Catherine

Jeannot Junior Cormier, 26 ans, a été formellement accusé du meurtre prémédité de ses grands-parents Jeannot Chapdelaine et Simonne Jourdain, mardi après-midi, au palais de justice de Longueuil. Il demeure détenu jusqu'à sa prochaine comparution, le 13 décembre.

Les corps de Jeannot Chapdelaine, 67 ans, et de son épouse Simonne Jourdain, 78 ans, ont été découverts dans leur résidence de Sainte-Catherine, en Montérégie, lundi avant-midi. Leur petit-fils a été arrêté quelques heures plus tard.

Selon la dénonciation, le double homicide est survenu samedi.

Des proches ont confié à Radio-Canada que le jeune homme, connu des policiers, avait des problèmes et des antécédents judiciaires en matière de consommation de drogue. Une amie qui le connaît depuis au moins huit ans a confirmé qu’il prenait des drogues dures et qu’il sortait d’une récente thérapie.

Elle affirme que lorsqu’elle lui a parlé, il y a deux semaines, il lui avait dit qu’il avait « trouvé ça long » et qu’il retournait habiter chez ses grands-parents, où il a toujours demeuré. Le suspect ne travaillait pas et passait du temps à la maison, avec des amis.

Des voisines ont indiqué à Radio-Canada qu’elles étaient au courant des problèmes du suspect. L’une a dit qu’elle avait déjà vu la police se présenter à la résidence du couple Chapdelaine-Jourdain, tandis qu’une autre a révélé avoir été témoin de « petits incidents ». « On s’en tenait loin », a-t-elle mentionné.

Avec des informations de Geneviève Garon

Plus d'articles

Commentaires