L'ancien joueur du Canadien de Montréal, Jim Roberts, est décédé à l'âge de 75 ans.

Premier choix des Blues de St. Louis au repêchage de l'expansion en 1967, Roberts a disputé 1159 matchs dans la Ligue nationale, dont 712 avec le Canadien. Il a marqué 126 buts et réussi 194 passes en saison.

Le Canadien dit de lui qu'il était « un travailleur infatigable, un joueur d'équipe dévoué. Jouant dans l'ombre de ses coéquipiers et affichant un esprit de compétition féroce, il a fait partie de quelques-unes des plus prolifiques formations de l'histoire des Canadiens.

« Son travail consistait à écouler des pénalités et à couvrir les meilleurs attaquants adverses, des tâches qu'il accomplissait avec constance aussi bien que les spécialistes établis. Jim était assez rapide pour suivre à la trace son adversaire et assez fort pour tenir son bout lorsque le jeu devenait robuste. »

L'athlète torontois d'origine a aidé le Canadien à remporter la Coupe Stanley en 1965, 1966, 1973, 1976 et 1977. Il a été sélectionné à trois reprises au sein de l'équipe d'étoiles de la LNH.

Il a aidé les Blues à leur arrivée dans la ligue à participer à la finale de la Coupe Stanley à leurs trois premières saisons dans la LNH.

En août 1977, quelques mois après avoir gravé son nom sur une cinquième coupe Stanley, Roberts a été échangé à St. Louis pour un choix de troisième tour en 1979. Deux ans plus tard, le Tricolore a fait bon usage de ce choix, sélectionnant Guy Carbonneau.

Roberts a pris sa retraite au terme de la saison 1977-1978 et a entrepris une carrière d'entraîneur, à Buffalo (1981-82), à Hartford (1991-92) et à St. Louis (1996-97).

Plus d'articles

Commentaires